Arguments et stratégie

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 2 (494 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 10 mars 2009
Lire le document complet
Aperçu du document
Rappel :

Les arguments/ Les stratégies de modalisation/ Les procédés de l'ironie

I Les arguments :
1 Définition :
L'argument est la preuve utilisée pour soutenir une thèse (argumentpersuasif) ou pour affirmer une thèse (argument polémique).
Une thèse a besoin d'arguments pour être acceptée, alors qu'un argument doit sembler
évident par lui-même. La thèse est un but, l'argument est lemoyen d'amener à ce but.
2 Les types d'arguments :
a) L'argument a fortiori
Cet argument examine un cas extrême et conclut à plus forte raison dans les autres cas.
Exemple « Je t'aimais inconstant,qu'aurais-je fait fidèle ? »Racine Andromaque
b) L'argument a contrario
Appelé également argument par l'absurde, il montre que si la thèse n'était pas vraie cela entraînerait des conséquencesabsurdes. En polémique, l'argument l'argument a contrario montre que la thèse adverse entraîne des conséquences absurdes ou moralement inacceptables.
c) L'argument d'autorité
Cet argument consiste àmontrer qu'une personne digne de confiance est du même avis. Invoquer des travaux scientifiques, citer une personnalité célèbre, constituent des arguments d'autorité.
L'argument ad hominem
Argument quiconsiste à s'en prendre non aux idées de l'adversaire, mais à sa personne même, en la discréditant. Ridiculiser l'adversaire constitue un argument ad hominem.

II Les stratégies de modalisation
1)Feindre l'objectivité
Éviter au maximum les indices de subjectivité, chercher le terme précis, voire technique, pour donner l'illusion d'un discours scientifique.

2) Divertir
Séduire le lecteuren illustrant son propos par des exemples, l'amuser par l'ironie, la satire, la parodie, en ridiculisant les adversaires.

3Émouvoir

Mettre ses sentiments en avant, avec lyrisme, pour émouvoir lelecteur à son tour.

III Les procédés de l'ironie

Définition : l'ironie permet de faire comprendre autre chose que ce qui est dit afin de ridiculiser la thèse adverse tout en faisant du lecteur...