Arguments la mode

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 6 (1345 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 30 mai 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
La mode : pour ou contre
On la dit frivole, passagère, un jeu institué par la vanité du monde. Elle est apparence, mais elle nous influence tant par ses couleurs, ses manières, ses coupes, qu'irrésistiblement ou inconsciemment, on la suivra. Les budgets seront variables selon les possibilités de chacun... Depuis que nous en portons, les vêtements ont toujours eu une grande importance pour nous.Soit qu'ils montrent à quelle catégorie sociale on appartient, soit qu'ils servent à cacher certains défauts corporels ou à émettre des signes érotiques. Par contre, la manière de les porter a évolué et les caprices de la mode ne nous démentiront pas
La mode vestimentaire évolue sans arrêt. Depuis quelques années, plusieurs styles se sont particulièrement développés et l'on peut constater que lamode s'installe et s'impose chez des adeptes de plus en plus jeunes. La mode vestimentaire des jeunes est, aujourd'hui, une question de style. Elle permet d'afficher son rang social, son groupe social et sa personnalité.

La question que l'on peut se poser est : que provoque la mode vestimentaire des jeunes sur eux-même et quelles en sont les conséquences ?

Pour. Parce que la mode met de labeauté et de la fantaisie dans nos vies. Elle transforme l’obligation de se vêtir en un geste de plaisir. Que ce soit sur les passerelles, en version luxe, ou derrière les vitrines, en variantes accessibles, la mode inspire. Ralph Lauren le dit bien : « Je ne crée pas des vêtements, je crée des rêves. » On croyait avoir tout vu, tout porté ; or, la mode continue à s’inventer. Les tenues les plusinformelles – jean, t-shirt, baskets – sont sublimées par les coupes et les matières. Même les musulmanes n’y échappent pas et se voient offrir un éventail d’abaya brodés, lisérés ou en denim. Bref, sans la mode, s’habiller toute une vie serait triste.
Contre. Parce que la mode est loin d’être toujours seyante, quand elle n’est pas franchement laide. Les rues sont envahies de citadins habillés devêtements moulants, de jeans à taille basse et de t-shirts trop courts laissant entrevoir des formes le plus souvent disgracieuses : où est passée l’élégance ? Quand elle n’est pas vulgaire, la mode est tout simplement importable, créée sur mesure pour des géantes filiformes. Alors qu’elle devrait s’adapter à nos corps, c’est nous qui devons nous « modifier » pour pouvoir la porter !(À quand desmannequins qui nous ressemblent ?)Et puis elle n’est qu’un éternel recommencement, suivant des cycles de plus en plus courts : les mêmes vieilles idées, revampées. On se moque de nous.
Pour. Parce que la mode, maintenant qu’elle s’est démocratisée, permet à chacune de trouver son style personnel. Et sans se ruiner : « Désormais, le luxe et la grande distribution se partagent le même public. Gap, H&Met Zara sont devenus le trio mondial de la mode pas chère. Ils savent repérer ce qu’il y a au sommet », écrit Marie-Pierre Lannelongue, journaliste mode et auteure de La mode racontée à ceux qui la portent.
Contre. Au contraire, parce qu’elle est plus accessible, la mode devient de plus en plus uniforme! Toutes les filles s’habillent pareil et veulent entrer dans la même taille 6. Elles rêventde ressembler à des vedettes qui, elles, se paient des stylistes pour ne surtout pas porter la même robe qu’une autre. Finalement, alors que la mode servait autrefois à s’affirmer, aujourd’hui elle dépersonnalise. C’est le paradoxe que relève l’auteur Guillaume Erner, dans son récent ouvrage Victimes de la mode ? « On recherche l’originalité et nous voilà soumis à l’uniforme de la dernièrenouveauté, oubliant notre sens critique et notre crainte du ridicule. »
Pour. Parce que la mode fait marcher l’économie. Au Québec, par exemple, ce sont plus de 50 000 emplois et des exportations internationales qui sont passées de 900 millions en 1996 à 1,8 milliard de dollars en 2003. Notamment grâce au succès de nos grands fabricants : de Peerless à Maillot Baltex en passant par Parasuco et Mondor....
tracking img