ARGUMENTS POUR D BATS

Pages: 5 (1699 mots) Publié le: 22 février 2015
ARGUMENTS POUR DÉBATS


SANAE BEST

REMARQUE :
Code criminel 119 corruption et desobeissance.
119. (1) Est coupable d’un acte criminel et passible d’un emprisonnement maximal de quatorze ans quiconque, selon le cas :
a) pendant qu’il occupe une charge judiciaire ou est membre du Parlement ou d’une législature provinciale, accepte ou obtient, convient d’accepter ou tente d’obtenir, directementou indirectement, par corruption, pour lui-même ou pour une autre personne, de l’argent, une contrepartie valable, une charge, une place ou un emploi à l’égard d’une chose qu’il a faite ou s’est abstenu de faire ou qu’il fera ou s’abstiendra de faire en sa qualité officielle;

1. Premièrement, les lois misent en place n’ont pas été créé en tant que rappel seulement, ce sont des règles strictes a laquel tout le monde est sensé respecter. Donc, les gens ne sont pas sensé attendre après que nous revenons endurcir les choses, nous mettons des lois, elles sont sensé être respecter tout simplement. Deuxièmement, nous somme un conseil législatif, le conseil qui mets les choses en place, le pouvoir de faire maintenir les choses va au conseil exécutifs, ce que nous ne sommes pas.
2. Je necomprends pas comment vous pouvez faire passer l’argent avant la santé de votre enfant. L’importance de la famille est sensé être plus important du revenu que votre enfant ramené a la table.
3. Déplus, oui le conseil législatif réagis, la raison pourquoi cela ne parait pas, c’est parce que ils réagissent par la corruption. Ils vont donner la punition à la compagnie, mais les compagnies réussissent àacheter le gouvernement, ce qui est malheureux et qui explique le manque de sérieux par rapport à nos règles mise en place.




MORAIMOH BOSS

Cette dynamique a permis d’entamer une réflexion d’envergure nationale. Une révolution dans ce pays où jusque dans les années 1990, le travail des enfants n’était pas un sujet qui retenait l’attention ; indifférence, apathie et cynisme prévalaient. Certes legouvernement ratifie en 2001 la convention n°182 de l’Organisation Internationale du Travail (OIT) qui l’engage à prendre une action pour interdire et éliminer le travail des enfants, mais entre cette loi et la pratique, il existe un véritable fossé ! Par leurs multiples actions, le MLFP et la WERWS ont poussé le gouvernement à s’attaquer davantage au problème, mais elles ont surtout permis uneprise de conscience collective et la création d’une alliance sociale.
En collaboration avec l’antenne pakistanaise de l’OIT, elles ont formé des comités d’inspection, préparé des questionnaires pour enfants, parents, patrons et instituteurs, et réalisé plusieurs études. Elles ont donc pu collecter des données concrètes et faire un état des lieux en identifiant les secteurs où le travail des enfantsest le plus développé et ainsi élaborer, entre autres, des manuels pour les différents acteurs. Dans le cadre d’une grande campagne de sensibilisation et de mobilisation populaire, ce sont plus de 1500 personnes qui ont été formées lors de 60 sessions participatives. Chacun a pu échanger sur la base d’un manuel sur les questions de sécurité et de santé des enfants au travail par exemple. De cettemanière les participants, tout en se confrontant aux revendications de chacun, sont amenés à prendre leurs responsabilités.
Mais le travail de ces organisations ne s’arrête pas là. En effet, les manuels sont ensuite distribués par le biais des chefs de communauté qui, par leur influence, constituent un excellent relais. De plus, elles effectuent un important travail pour pousser les organisationssyndicales du pays à s’attaquer de façon plus radicale au problème. Ainsi le MLFP a fait beaucoup de lobbying no tamment auprès de ses membres, soit 152 organisations syndicales affiliées représentant plus de 200 000 travailleurs à travers le pays. Aujourd’hui, le nombre d’enfants qui travaillent reste élevé. Mais la situation a évolué : à l’origine défendue par quelques associations, cette...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • La plateforme bats
  • La plateforme bats
  • Argumenter
  • Arguments
  • argumenter
  • argument
  • Argumenter
  • argument

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !