Aristote la main

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 20 (4943 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 21 mai 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
TEXTE D’ARISTOTE
« Ce n’est pas parce qu’il a des mains… »

Il est difficile de déterminer avec certitude la place de l’homme dans la nature. De nombreuses résistances se sont ainsi opposées à la conception de l’homme comme animal descendant du singe. Si aujourd’hui un assez large consensus s’est établi autour de cette appartenance de l’homme au règne animal, nous continuons de vivre en êtresprivilégiés et souverains au sein de la nature, en en disposant à notre guise, sans toujours nous sentir partie prenante de ce monde naturel où nous vivons. L’homme n’est-il que le résultat d’une évolution biologique continue ou y a-t-il un réel décalage, une rupture entre les êtres vivants et l’homme, autorisant alors peut-être la souveraineté de l’homme sur le monde naturel ? Aristote dégage entout cas une distinction nette entre les animaux et l’homme, rangeant ce dernier du côté de l’intelligence . Il en vient à considérer l’organe privilégié et spécifique de l’homme, la main, pour en montrer la richesse, mais en désaccord avec la thèse matérialiste pour qui l’intelligence de l’homme n’est rien d’autre que le résultat chanceux d’une organisation biologique performante, car pourAristote l’intelligence de l’homme précède, explique et permet l’usage performant de ses caractéristiques physiques. Cependant cette spécificité de l’homme, cette intelligence à l’origine du monde humain dans son ensemble, du monde technique, culturel, est-elle bien l’assurance d’une supériorité de l’homme ? Après l’explication du texte dans les trois premières questions, nous nous intéresserons à ceproblème en nous demandant plus précisément si les outils inventés par l’homme sont supérieurs aux moyens de défense des animaux.

1. thèse :

Par sa polyvalence, la main est l’outil le plus perfectionné : la nature l’a donc confié à l’homme qui est l’être qui par son intelligence est le seul capable de s’en servir.

structure :

L’extrait proposé s’articule en deux momentsprincipaux.
Des lignes 1 à 7, Aristote défend une conception finaliste de la nature où tout est fait en fonction d’un but, d’une utilité et il établit ainsi l’idée essentielle du texte à savoir que c’est au nom de son intelligence que l’homme a reçu de la nature des mains. Il énonce sa thèse (lignes 1 à 3), la reprend d’une manière plus explicite lignes 5 à 7, après l’avoir expliquée et justifiée endonnant d’abord (lignes 3 et 4) une définition de l’intelligence, à savoir la capacité à manier des instruments différents, et en dégageant ensuite (lignes 4 et 5) la caractéristique de la main qui a la possibilité de correspondre à un grand nombre d’usages différents ce qui est fait l’équivalent d’un outil complexe mais multiple, particulièrement indiqué pour l’intelligence humaine.
Puisde la ligne 7 à la fin du texte, Aristote montre que sa thèse conduit par conséquent à réfuter une conception faisant de l’homme un être démuni par comparaison avec les animaux disposant chacun d’un moyen de défense spécifique. Des lignes 10 à 14, il montre les limites propres aux moyens de défense des animaux, susceptibles d’aucune adaptabilité à la diversité des situations. Il établit paropposition, des lignes 14 à 18, la nette supériorité de l’homme : l’apparente nudité et insignifiance de la main n’est due en fait qu’à l’absence d’usage déterminé, à l’absence de fonction naturellement établie, mais cette non-spécialisation est en fait la force de l’homme car elle signifie la possibilité pour l’intelligence de disposer librement de la main en s’adaptant à chaque situation, ce quepermet en retour l’extrême précision de la capacité de préhension de la main[1] et la forte mobilité des doigts pouvant évoluant relativement indépendamment les uns des autres.

2. explication :
«  Ce n’est pas parce que … »

Le texte débute par la négation d’une thèse attribuant aux mains de l’homme la raison, la cause, l’origine de son intelligence. En effet, il semble bien...
tracking img