Arnolphe

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 3 (738 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 19 mai 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
ette extrait de L’école des femmes de Molière montre bien pourquoi la pièce a été si critiquée. En effet, Molière a pratiqué le mélange des registres tragique et comique à travers son personnaged’Arnolphe.
En quoi Arnolphe est-il un personnage à la fois tragique et comique ?
Je relèverai en premier les éléments tragiques dans l’extrait pour ensuite apprécier le comique de cette scène.

Lethème de la jalousie apparaît par le biais d’une incessante comparaison entre Arnolphe et Horace. Celui-ci se valorise par l’emploie excessif des pronoms « moi » et « je », et essaye, comme pour marquer uncontraste entre eux deux, de dévaloriser Horace en le traitant de « morveux ». De surcroit, par les verbes « pouvoir » et « vouloir », la scène met en place le schéma amoureux relevant du tragique dela pièce : Arnolphe veut l’amour d’Agnès mais ne peut l’avoir, et cette dernière ne peut profiter de l’amour que Horace lui porte. Arnolphe est même prêt à s’asservir pour sa pupille « Tout comme tuvoudras, tu pourras »
Le bourgeois vaniteux et sûr de lui fait donc place à un personnage amoindrie, usant de son ultime carte, la clémence pour garder Agnès : « je te pardonne tout et te rend matendresse ». En désespoir de cause, Arnolphe retrouve ses réflexes de maître en traitant Agnès de « bête indocile » et ne tient alors plus compte de l’avis d’Agnès « je suivrais mon dessein ». Cetteéchange de position entre servant-maître est d’autant plus renforcé par le passage du tutoiement au vouvoiement. En effet, lorsque Arnolphe veut séduire son aimée, il la tutoie, et lorsqu’il se met encolère, il la vouvoie.
Le canevas de cette scène relève bien de la tragédie : en effet, Arnolphe utilise tous les arguments pour obtenir l’amour d’Agnès, mais n’y parvient pas, ce qui fait de lui unpersonnage pathétique.
Le pathétique va naître de la confusion entre le champ lexical de la passion amoureuse « tendresse », « amour »,… et de la violence « traîtresse », « courroux », … Cela...
tracking img