Arret

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 2 (365 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 14 décembre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Cass 1ère civ . 13 novembre 2008

Il s'agit d'un arrêt rendu le 13 novembre 2008 par la cour de cassation et qui traite de la responsabilité commune du médecin et du centre médical en cas desoucis d'organisation.

Une Femme enceinte souffrait de douleur. Elle a été admise à l'hôpital à 15h30, le médecin de garde et le médecin qui la suivait habituellement ont été prévenu. Entre 17h10 et17h30 le médecin de garde a appris que l'État de la patiente montrait une amélioration. Il a donc estimé que son Etat pouvait atteindre l'arrivée du tour de garde de son médecin habituel qui selon luidevait arrivé à 18h. Son médecin habituel pensait que sa garde n'était qu'a 20h. Or durant la période vacante entre ces 2 gardes la patiente a connu des complications qui a causé de graves séquellesà son enfant.
Elle a donc assigné l'établissement de soins et ses médecins en réparation des préjudices subis par son mari et elle ainsi que leurs enfants

La responsabilité d'un établissement desoins peut elle être engagée lorsqu'un soucis d'organisation empêche le soin d'un patient ?

L'hôpital reproche à la cour d'appel d'avoir estimé qu'elle été tenue responsable in solidum desmédecins. Et les a condamnés à l'indemnisation de la patiente pour la perte de chance de naitre indemne de toute lésion.

La cour de cassation a rappeler qu'un établissement de soins, est tenu deprocurer des soins à ses malades et donc de mettre des médecins à disposition de ceux ci. De plus elle relève que la Cour d'appel avait mis en avant le fait qu'il y avait eu un problème d'organisationinterne à l'établissement qui explique la carence en médecin. Et par conséquent ce fait avait permis que chaque médecin puisse considérer qu'il n'était pas de service au moment des faits et que le faitque les médecins exercent à titre libéral et engagent leur seul responsabilité, ne pouvait constituer une exonération de l'établissement de soins. C'est pourquoi la cour de cassation à rejeté le...
tracking img