Art contemporain

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 34 (8330 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 24 mars 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Rodolphe Lehmann, Vanneuse des marais pontins, 1845,
Beaucoup copié par les élèves des Beaux-Arts de province.
Donne à cette vanneuse la majesté d’une Cérès par sa pose antique.
Comparaison avec le vanneur de Millet : fardeau lourd à trainer, pieds abimés.

Millet, les Glaneuses, 1857, Orsay, 1m10, 53cm
Ce tableau a choqué à l’époque et a déchainé les passions.
Cette image se construit surun contraste, leur figure un peu sombre sur un fond clair, donc la pauvreté sans visage que nous montre Millet. Ce sont des mains paysannes abimés par le travail.
Au fond, des meules, dorés, clair qui se découpe sur le ciel et au fond à droite le contre maitre sur son cheval, donc au fond on peut voir l’abondance, la richesse.
Un plan relevé ce qui n’est pas courant dans la peinture del’époque, c’est un paysage ouvert sans borne, sans repoussoir, rien qui ne fait fuir le regard du spectateur. Il représente de manière fidèle et réaliste la plaine de Chailli ? Il a donné une allure sculpturale des glaneuses.
Le scandale vient de Millet qui montre la misère, l’exclusion. On craint que cette œuvre éveille une nouvelle lutte sociale. On est ici dans un contexte particulier, abolition desderniers privilèges féodaux (le droit de faire paître, de glaner et pouvait disposer d’un four pour cuire leur pain). On considérait que ce droit de glaner était une atteinte au droit de propriété.
Critique de la presse qui attaque Millet sur le sujet et la façon de le représenter. «Ce sont des épouvantails en haillons planté dans un champ, et comme des épouvantails elles n’ont pas de visages…peinture sans relief »
Dans le figaro de rousseau « qu’on éloigne les petits enfants voici les glaneuses de millet qui passent, derrière ces trois glaneuses ses silhouettes dans l’horizon plombé les pique… »
En 1852, il y a une enquête politique et morale sur Millet. Celle-ci a été favorable à Millet car il ne fait pas partie de partie politique mais c’est sa bestialité envers la peinture quidérange. Noherkerke « c’est de la peinture de démocrate, de ces hommes qui ne changent pas de linges qui veulent s’imposer dans la société, cet art me déplait et me dégoute ».
Ce clair obscur, éclairage sur tout le tableau sauf sur ces femmes.
Millet n’a jamais fait partie du mouvement des contestataires comme Courbet mais ce sont ces tableaux qui font vagues, comme le Vanneur.
Il va être soutenu parun critique Jules Castagnary il est né à Saintes au salon de 1863 il crée le naturalisme. Il voit dans cette œuvre une peinture nouvelle. «Ces trois femmes évoquent les sculptures du Parthénon, elles étreignent le cœur plus douloureusement qu’un martyre ».

Jules Breton, Le Soir, 1861,
Il a un frère cadet qui s’appelle Emile, il né en 1827 dans le Pas de Calais, il illustre le naturalismepoétique au réalisme officiel. Il est récupéré par le régime impériale et devient le peintre officiel de la vie des champs donc il va cumuler les médailles et les récompenses. Van Gogh quand il sera en France voudra lui rendre visite. C’est un peintre paysan, et revendique cette vie qui lui ressemble.
Tableau 89cm sur 1m17 il est présenté au salon de 1861 qui est immédiatement acheté par l’Etat etexposé directement au musée du Luxembourg, et il obtient la légion d’honneur.
On a ici une peinture exemplaire, on voit les intentions du Régime qui veut marier le réelle et l’idéale.
La glaneuse est assise et pensive plus qu’harassée. Donc on est loin des femmes animalisées de Millet. Cette gerbe fait d’elle une Cérès par sa posture, cette gerbe de blé, et ces pieds nus comme les statues. Le corpsdomine le paysage conformément au principe classique (homme domine la nature). Le visage est doucement éclairé.
Les bourgeois qui visitaient le salon rêvaient devant cette exotisme de cette paysanne résignée mais digne. Alors que chez Millet il y a un cri de révolte, celui de l’aliénation par un travail pénible.
La lumière crépusculaire vient faire communier dans une exaltation sacrée le...
tracking img