Art contemporain

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 14 (3462 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 3 janvier 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
L’ART ACADéMIQUE :

o Né pendant la révolution française dans une entreprise de restauration culturelle. Acquiert ses lettres de noblesse avec DAVID. Il instaure un langage plastique qui plait à la nouvelle bourgeoisie d’après révolution.

o AA rejette : Art aristocratique du XVIII ( Watteau)
Le romantisme ( exaltation de l’artiste et sensibilité)o Mise en place d’un système. On croit en une autorité, un jury, l’Etat = école académique. Garantie de valeur des produits. Du coup docilité à celui-ci. Artistes= produits d’école. Discipline, punition>< récompense !
Accession difficile aux salons, crainte. Public découvre artistes par là.
L’art vivant est sublimé. Plus que l’art du passé. ( vaut bcp d’argent !)Impressionnistes en dehors de ce système forcément !

o Art académique : . Peinture pour être lue plus que pour être vue. Peinture codée
dans un certain langage (du coup il faut savoir lire les œuvres.) Souci de lisibilité. Le moment intellectuel
. Art pompier d’exécution.Virtuosité technique.
. Esthétique du fini. Lecture claire.
. Repose sur une série de croyances qui lui donnent sa légitimité.
. Importance du dessin, esthétique du contenu.(>< à l’AA.
Dvlp d’un milieu artistique libre sans instance extérieure. « La Bohème».
Labo social d’un mode de vie et de pensée des artistes de cette époque.
Crétaion d’un nouveau marché plein d’audaces . MODERNITE.
Baudelaire par ex, critique d’art.

Conditions d’émancipation par rapport à l’académisme :

o RODIN sculpture de Balzac trop réaliste donc refusée. CLAUDEL et RODIN restent très classiques mais pasacadémiques.
Peinture de la même époque( +ou – 1880) va beaucoup plus loin que la sculpture. Impressionnistes ont déjà rompu depuis lgtps avec AA par forme et manière. Ils favorisent représentations de sujets bas (paysages,…)
Sculpture du fin 19 commémorative : . Noblesse des matériaux
. Représentation idéale pourpostérité

o Renouveau en sculpture viendra d’artistes d’abord peintres.
▪ DAUMIER « Bustes charges » . Fonction commémorative mais moqueuses. Caricatures engagées.
▪ DEGAS « Essais sculptés » « Cheval au galop » (1880) « Gde arabesque » (1882).
Etudes pour sa peinture en plâtre. Jamais montrées par Degas. Plus tardon les coulera en bronze pour résister au temps .
« Grande danseuse » (1881) Provoque un scandale au Salon . Trop vivante. Amène matière non noble (tissu) dans la sculpture. Sculpture moderne qui annonce toute la suite.
▪ GAUGUIN précède cubistes dans intérêt pour art primitif. Inspiration par vie à Tahiti.
« La sauvage » (1891)Plusieurs matériaux différents. Ce « malgré moi de sauvage ».

Choc provoqué chez les Occidentaux par l’art primitif :

o Empire colonial en Océanie et Afrique noire provoque une réévaluation de l’art.
Passage des musées d’ethnographies au musées d’art. On passe d’une disposition chaotique dans laquelle Occ allait remettre de l’ordre à une disposition ordonnée , sur socle,artistique.
Nouvelles formes( deuil du passé. Inspiration nouvelle.

o On passe de .art naturaliste (depuis Ren ) (art surnaturel.
.représentation( incarnation de l’invisible
L’art n’est plus ni décoratif ni commémoratif.
Figure ne se fonde plus sur principe global et synthétique ds juste proportion.
Assemblage selon...
tracking img