Art de la guerre

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 10 (2435 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 11 janvier 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Introduction 3

De l’Art de la Guerre… 4

Qui est Sun Tzu ? 4
Qu’est-ce que « L’art de la Guerre » ? 5
… A l’Art de la Négociation 7

Ce que « L’art de la Guerre » apporte à la Négociation 7
Conclusion 11

Introduction

L'art de la guerre est le premier traité de stratégie au monde. Rédigé vers le Ve siècle avant J.-C., il développe des thèses originales, quis'inspirent de la philosophie chinoise ancienne.

Considérant la guerre comme une réalité inévitable, il montre comment la réflexion peut mener à la victoire, comment l'analyse des faiblesses de l'ennemi peut fonder une tactique, si l'on sait les exploiter, et même les aggraver ; il met l'accent sur la dimension psychologique du combat, sur le rôle de la ruse et de la fuite.

Ses idées,ignorées dans les époques de guerre totale et de conflits frontaux, ont retrouvé une actualité en inspirant les grandes guérillas anti-coloniales chinoises et vietnamiennes, notamment, et sont aujourd'hui reprises par les stratèges asiatiques et américains de la guerre économique.

Comment associer l’art de la guerre avec la négociation ?

De l’Art de la Guerre…

Qui est Sun Tzu ?La tradition associe l'Art de la Guerre, à un général nommé Sun Tzu qui aurait vécu à la fin du VIe siècle av. J.-C., et serait entré au service du roi Helu de l'État de Wu. Selon Sima Qian, Sun Tzu aurait fait lire ses Treize chapitres au roi, avant de le conseiller lors de ses campagnes contre l'État de Chu.

Cette attribution a été contestée par des historiens chinois depuis la dynastie desSong, observant l'absence de toute mention de Sun Tzu dans les textes anciens (le Zuo zhuan notamment, qui décrit les guerres entre Wu et Chu), et le fait que les principes défendus par Sun Zi sont plus adaptés à la période des Royaumes Combattants (IVe siècle av. J.-C.), qu'à la période des Printemps et des Automnes. L’Art de la Guerre fut alors attribué à un descendant supposé de Sun Tzu, SunBin, qui écrivit également des traités militaires.

Dans les années 1970, la découverte d'une tombe contenant plusieurs textes militaires a mis fin à cette hypothèse. Si elle ne permet pas de prouver l'existence historique de Sun Tzu, elle démontre l'existence de deux traités distincts :

- le Sun Zi (孫子), également appelé Sun Wu Bingfa (孫武兵法), ou Wu Sun Zi Bingfa (吳孫子兵法), attribué à Sun Wu, plusancien (fin VIe- début Ve siècle av. J.-C.) ;

- le Sun Bin Bingfa (孫臏兵法) également appelé Qi Sun Zi (齊孫子), attribué à Sun Bin, plus tardif (IVe siècle av. J.-C.).

Mais en réalité on ignore qui fut Sun Tzu : s’agit-il d’un seul auteur ou de plusieurs ? (On remarque en effet que le texte comporte parfois des : «Sun Tzu dit», et parfois des : «je dis»).

Quoiqu’il en soit, on sent à lalecture de l’Art de la Guerre qu’il y a derrière cet ouvrage une grande expérience et une solide connaissance dans le domaine militaire.

Qu’est-ce que « L’art de la Guerre » ?

Sur le fond :

Sun Tzu s’est inspiré de la philosophie chinoise ancienne pour développer ses thèses.

L'ouvrage est fondé sur le principe suivant : gagner ou perdre une guerre ne se fait pas par hasard, ni parl'intervention des dieux ou des esprits. C'est une question de méthode et de stratégie.

De bons principes stratégiques conduisent à la victoire, il est donc important de les étudier. Il ne s’agit pas simplement d’une série d’astuces, mais bien plutôt d’une philosophie basée sur la surprise et la tromperie.

L’Art de la Guerre est considéré comme l’un des meilleurs livres de stratégie militaire, bienqu’il date d’une période très éloignée.

Il y a deux concepts de base dans ce livre :

- D'abord, « prendre les possessions de l'adversaire en entier » (au début du chapitre 3), et les conserver – si possible – intactes, en particulier les civils, car l'ennemi d'aujourd'hui est le sujet de demain. Tout est relié, de sorte que la guerre faite à autrui a un effet (appauvrissement, morts) sur le...
tracking img