Art du sport

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 12 (2981 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 15 octobre 2009
Lire le document complet
Aperçu du document
Les origines du sport

Qu'est-ce que le sport ?

• En URSS le jeu d'échecs est traité comme un sport
• EPS = sport (États-Unis, Allemagne), ce qui n'est pas le cas en France.

Depuis quand parle-t-on de sport ?

Différentes positions :
• le sport existe depuis que l'homme existe (c'est ce qui distingue l'homme des animaux), dans ce cas on néglige les conjonctures,mouvement du geste (le lancer de sagaie est différent du lancer de javelot)
• le sport existe depuis les premières conditions sportives (événements, composition), c'est-à-dire à l'Antiquité (- 2500 avant Jésus-Christ)
• le sport naît en Angleterre entre le XVIIIe et XIXe siècle

I) Le « sport » dans la Grèce antique

Illusion de l'étymologie : Dans le vocabulairecontemporain en utilise des termes utilisés dans la Grèce antique :
• exemple :
⇨ gymnos = nue (on pourrait croire que le gymnastique d'aujourd'hui tire ses sources de l'Antiquité)
⇨ athleton = effort, travail

À cette époque que la Grèce antique domine le monde. L’Agôn (= esprit de compétition) est une valeur centrale de la civilisation grecque, elle assure au vainqueur unetrès bonne situation ( culte du premier. Il existe des concours physiques mais aussi musicaux, poétiques, philosophiques. Aux premiers jeux olympiques modernes (de 1896 à 1928) il existe des concours de littérature, architecture, sculpture, peinture …

1) l'éducation de l’éphèbe

• éducation ( idéale : beauté physique (Kalos) et moralité (Aretê)
⇨ tous les aristocrates disent etpeuvent s'attribuer ses idéaux (/!\ les femmes sont exclues ainsi que les esclaves et les enfants car tous ceux-ci ne sont pas citoyens)
⇨ tous les hommes libres sont des soldats ( citoyens-soldats (tradition militaire ( il faut former l'hoplite si)
• l'éducation physique fait partie de l'éducation centrale du jeune grec :
⇨ gymnastique est essentiellement athlétisme⇨ entraînement militaire (service militaire obligatoire)
L'éducation se poursuit jusqu'à l'âge adulte : meilleur sportif ( meilleur soldat
• existence de compétitions, arbitres …
• Dans la Grèce antique les cités n'ont pas les mêmes idéaux :
⇨ Athènes : inclus dans l'éducation des effets de la littérature et la philosophie
⇨ Sparte : éducation très duredu soldat, les enfants faibles sont filmés, les sains sont mis dans des conditions très dures pour endurcir (ils sont seuls, sans habits, doivent se débrouiller pour manger …)

2) les pratiques au gymnase

• le gymnase est consacré aux exercices du corps : au fil du temps les effectifs deviennent plus larges ( disciplines intellectuelles (maths, physique). Exemple : Platon enseignedans un gymnase. (Académie de Platon/Aristote)
• Les athlètes s’entraînent nue ( beauté du corps. L'entraînement commence par des rituels. Les athlètes se recouvrent d'huile et de sable puis ils sont « raclés » pour enlever les impuretés. Les massages et la nourriture font partie de l'entraînement.
• Dans le gymnase, il y a des entraîneurs spécialisés (paidotribes): il règne sur legymnase (droit de vie ou de mort)
• les principes pratiques sont :
⇨ les sports de combat :
▪ la lutte : = la palè : pas de catégorie de poids étage, tirage au sort des combattants, il faut amener son adversaire par trois fois au sol.
▪ le pancrace : à mi-chemin entre la lutte et le pugilat, tout est permis (sauf à mordre, arracher les yeux, mettre lesdoigts dans le nez …), victoire sur abandon ou morte l'adversaire.
▪ le pugilat : les mains et bras sont recouverts de lanières de cuir
( Coups meurtriers (à Rome : on ajoute des clous dans les lanières)
⇨ Les lancées :
▪ saut en longueur : se pratiquait avec des haltères ou on ne sait toujours pas vraiment comment
▪...
tracking img