Art parietal

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 9 (2048 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 6 avril 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Peut-on parler d'art pariétal ?

La notion d'art est-elle vraiment applicable aux représentations graphiques que nous ont laissées nos ancêtres ?
Les raisons qui ont poussé ces hominidés à créer ces peintures sont encore inconnues et plusieurs théories se sont affrontées au fil du temps... sans que jamais aucune n'obtienne l'assentiment de tous.

L’art paléolithique comprend l’art pariétallocalisé dans la profondeur des grottes, hors de portée de la lumière du jour et l’art mobilier sur support organique ou minéral.

Les principaux sites d’art pariétal se situent en France et en Espagne. En France il existe trois régions principales : le Périgord (Lascaux, Font-de-Gaume, les Combarelles, Rouffignac…), les Pyrénées (Niaux, le Tuc d’Audoubert, les Trois-Frères, Gargas…) et la valléedu Rhône ( Cosquer, Chauvet…). A cette liste viennent s’ajouter quelques sites isolés, Arcy-sur-Cure dans l’Yonne, Gouy sur la basse vallée de la Seine, Angles sur l’Anglin dans la Vienne, Pair-non- Pair en Gironde. En Espagne les principaux sites sont groupés en Espagne Atlantique : Altamira, Tito Bustillo, Covalanas… des sites moins nombreux sont également connus dans le Centre (Atapuerca,Casares) et dans le Sud : La Pileta, Ardales… Quelques grottes ornées du Paléolithique sont connues en Italie, surtout au Sud : Romanelli, Levanzo, Adduara.

Les différentes théories d'explication de l'art préhistorique
L’art pour l’art : Cette théorie un peu désuette présente un peu les hommes préhistoriques comme des esthètes à la recherche du "beau"... L'art pour l'art... l'art fait pour êtrevu...
Malheureusement la grande majorité de l'art pariétal est située dans des grottes, souvent au fond de galeries et toujours sans lumière naturelle ! Comment, dans ce cas, imaginer que cette recherche et cette création de décoration (d'ornements) soit quasiment inaccessible ?
Le pouvoir magique : C'est l'abbé Breuil qui imagine que les représentations d'animaux ou de scènes de chasse étaientcensées aider les hominidés dans leur recherche de nourriture. En attribuant aux images un pouvoir surnaturel, les hommes préhistoriques pouvaient ainsi exorciser leurs démons, et se "garantir" une chasse fructueuse.
Ce pouvoir magique est contredit par les nombreuses représentations d'animaux ou d'éléments sans rapport avec la chasse (mains, figures humaines...).
Lire Les bases magiques de l'artpréhistorique du Comte Henri Begouen.
Le chamanisme : Jean Clottes présente la grotte comme un lieu de passage entre le monde des hommes et un monde parallèle.
La grotte est donc un sanctuaire dans lequel le chaman, reconnu par sa tribu, entre en transe pour restaurer l'harmonie entre l'homme et la nature...Les représentations seraient donc là pour créer une ambiance fantastique (quasireligieuse).
Cette théorie est fortement critiquée par de nombreux préhistoriens qui n'y voient qu'une imagination débordante...

Animaux, femmes, hommes, l'homme préhistorique a peint son environnement, mais aussi de mystérieux signes...
Les sujets.
Les sujets figurés se répartissent en trois catégories principales : la faune, les humains, et les signes.
L'artiste préhistorique a représentéprincipalement la faune de son époque, délaissant la flore, les éléments géologiques, et ses propres outils. Sans que l'on sache pourquoi, les représentations humaines sont rares...

La faune - les animaux
Plus de 90 % des représentations sont consacrées aux animaux
Bison, cheval, mammouth, bouquetin, lion, pingouin... l'homme préhistorique a représenté toute la faune qui l'entourait (et pas forcémentcelle qu'il chassait le plus...). Très rarement on assiste à une véritable mise en scène animalière : troupeau de mammouths en mouvement, mère léchant son petit... A noter, les artistes ont généralement particulièrement soigné les représentations d'animaux : proportions respectées, soucis du détail... (Illustration ci-contre : grotte Chauvet).

Les animaux, en général de grands herbivores,...
tracking img