Art religion et culture

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 12 (2962 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 18 octobre 2009
Lire le document complet
Aperçu du document
ART, CULTURE ET RELIGION DE 1850 A 1939

Représentation : qu’entend-on par culture ?
fi des arts
fi des traditions
fi une langue
fi une religion…
Une culture n’est pas figée dans le temps : elle évolue en même temps que les populations, les techniques, les idéologies… Or tous ces éléments sont bouleversés à l’âge industriel. D’où la problématique :
Comment les transformationssociales de l’âge industriel ont-elles influencé les pratiques culturelles et artistiques de l’époque ?
I – De nouvelles pratiques culturelles et religieuses.
A – De nouveaux publics apparaissent.
La société a beaucoup changé lors de la RI : croissance démographique, apparition de nouvelles classes sociales (bourgeoisie, ouvriers…), forte urbanisation, meilleures liaisons etcommunications (chemins de fer, navires, téléphone, télégraphe…). L’accès à l’information et à la culture se trouve donc modifié.
A – 1 : de nouveaux médias.
Ex : doc.6 p.52 : Apparition de postes de radio qui sont de plus en plus accessibles au grand public (? des prix et meilleur niveau de vie pour les couches sociales les + basses – voir tableau des dépenses des familles ouvrières : un peu +d’argent disponible pour les loisirs et l’équipement ménager). C’est surtout la TSF inventée par Marconi en 1896, qui marque le début de l’ère de la radio qui devient un objet de consommation de masse, comme le prouve l’affiche publicitaire du document, pendant l’Entre-2-Guerres.On compte déjà 30 stations de radio aux USA en 1912 ; en 1927 il y en a 700.
5.2 millions de postes radio équipent lesménages français en 1939 : c’est donc un média de masse.
D’autres médias rencontrent également un grand succès :
-les disques sont de + en + utilisés grâce au phonographe . L’Entre-2-Guerres est à cet égard aussi une période décisive : c’est la naissance d’artistes très populaires comme Maurice Chevalier, Tino Rossi… C’est aussi les débuts du jazz venu des USA. Cette vulgarisation de la musiquedonne au music-hall ses heures de gloire, avec de nouvelles danses très appréciées (fox-trot, charleston…), et des vedettes internationales (Josephine Baker).
-L’image devient également un média de 1er plan, avec le développement de la photographie qui devient aussi un support d’information (rôle de Nadar). Mais c’est surtout grâce au cinéma qui devient parlant en 1927. Les productions se fontsurtout à Berlin (L’Ange Bleu, Marlene Dietrich), en Italie (Cinecitta), en Russie (Eisenstein), et de + en + à Hollywood qui « invente » les grands genres cinématographiques (western, comédies musicales, policiers), et s’appuie sur des auteurs d’exception (Chaplin : voir dossier photocopié). Le cinéma est un média (ou plutôt un spectacle) de masse : dès 1905, on compte 10000 salles de cinéma auxUSA fréquentées hebdomadairement par 26 millions d’Américains (séances à 5 cents). Au même moment : 300 salles en France, 40 à Milan…
Ce succès de l’image et sa force impressionnent beaucoup les dirigeants politiques dont certains en font une arme de pouvoir redoutable (Staline, Hitler, Mussolini qui considère le cinéma comme « l’arme la + forte »).
accès de + en + facile et généralisé àl’information grâce aux nouvelles technologies et à leur généralisation dans les sociétés industrielles. Une culture populaire naît à travers ces médias de masse.
A – 2 : de nouveaux loisirs
Un autre aspect de cette culture populaire est liée à la ville qui ne cesse de s’affirmer comme le centre de la vie culturelle. Les citadins se retrouvent de + en + souvent autour d’événements de masse. Ilsle font d’autant + volontiers que la progressive du temps de travail permet de dégager des temps de loisirs (ex : le dimanche). Ces temps de loisirs sont occupés d’une part au cinéma, mais aussi dans de grands rassemblements populaires (bals, cirque, expositions – Expo Universelles, Expo Coloniale.. -, café-concerts…).
Ajoutons aussi à ces loisirs qui sont autant d’éléments d’une culture...
tracking img