Artes

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 4 (841 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 23 mars 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
1) La logique entrepreneurial : l’esprit entrepreneurial est un état d’esprit, une dynamique d’action propre à l’entrepreneur qui permet de lancer et de suivre une démarche de création, de repriseet de développement d’une entreprise.

L’art d’entreprendre nécessite des motivations et qualités spécifiques qui permettront à l’entrepreneur de réussir :

- Les motivations : prise de risque(investissement personnelle) et recherche d’indépendance.
- Qualités spécifiques : créativité et l’innovation (selon Schumpeter avec le processus de la destruction créatrice) et l’ouverturepour imaginer un projet, volonté et dynamisme, l’optimisme, être à l’écoute et savoir se remettre en question (esprit d’équipe), courage, l’initiative et ténacité pour mener à bien le projet.

Nouspouvons voir que J.M. Barbier disposait des qualités requises pour crée l’entreprise Festyvet.

Tout d’abord il travail en équipe avec ses collaborateurs avec les quel il mène un dialogue et reste àl’écoute de leurs critiques (responsable financier)
Sa volonté de surmonter les difficultés et le dynamisme lui ont permis de se faire remarquer par une société de prêt-à-porter. Il utilise sescapacités de communication et de ménagement pour gravir les échelons, un part un pour arriver au directeur commercial.
Nous pouvons dire qu’il est optimiste, courageux et innovateur, car il démissionnepour se lancer dans un nouveau projet pour être indépendant. Il fait des investissements personnels et prend des risques.

2) Peter Drucker (1909-2005) : Finalité de l’entreprise (sa raisond’être)

La recherche du profit n’est pas une fin en soi, et la survie de l’entreprise va en dépendre tout autant que sa capacité à satisfaire l’ensemble des acteurs qui la composent et avec qui elle est enrelation.
P. Drucker affirme que le premier but de l’entreprise est de crée, de maintenir et de développer une clientèle. Le profit n’est alors plus une cause, mais un effet de l’excellence du...
tracking img