Article 136

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 27 (6694 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 25 novembre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
16-11-10
La monarchie de juillet rompt avec la pensée antisémite de Napoléon, il va y avoir une intégration mais pas complètement.

Il va y a voir l'affaire Dreyfus : symbole de ce début d'intégration des juifs de l'est mais montre un certain antisémitisme.
Des qu'il y a cette affaire il y a une manipulation, et l'antisémitisme qui s'en mêle.
L'illustration (Paris match de l'époque avec lesimages en photo) parle de l'affaire Dreyfus, cette affaire commence comme un fait divers en 1894, pendant plusieurs années on considère que se sont de simple faits.
On pense qu'il est coupable mais on à pas de preuve alors on en fabrique.
Joseph de Maistre «dit « que c'est normal si il y a des massacres de peuple, c'est la volonté de Dieu ».
Le « j'accuse » de Zola, en 1898, dénonce les dessousde l’affaire Dreyfus, il accuse toutes les personnes qui ont participé à cette affaire.
Un arrêt de la Cour de cassation va innocenter et réhabiliter définitivement Dreyfus.
Zola prendra un an de prison pour avoir écrit cet article.
Cette affaire se terminera sur le plan juridique en 1906.

On a ensuite une accalmie durant la 1ère guerre mondiale, pour le statut des juifs.

Maréchal Pétain:

Survient alors la 2nd gm avec Hitler, et le Maréchal Pétain.
Pour une grande majorité de français, c'est la politique d'Hitler qui était la bonne.
La législation de Pétain est très bien acceptée.
Toute une législation va être mise en place qui va constituer le statut des juifs.

* On va définit un juif.
* On va imposer l'étoile jaune.
* Incapacité juridique.

Dès 1938, onavait proposé des tracts sous forme de proposition de loi pour le limiter le statut des juifs.
La nationalité française sera retirée à toute personne ayant un parent juif.
Art 4 «  confiscation des biens juifs au profit de l'Etat français ».
Soutenu par des écrivains, des courants politiques, ce statut passe assez bien dans la population française, dans des endroits moins de juifs qu'ailleursdont la politique ne s'est pas développée de la même manière, pas aussi importante.
Des Corses ont participé à cet antisémitisme.

Les ordonnances sous Pétain :
Pétain avait le pouvoir législatif, il avait les pleins pouvoirs.
Ces premières ordonnances sont préparées pendant l'été 1940.
Il y a deux types de texte.
Ceux qui émanent des autorités allemandes en zone occupé.
Ceux qui émanent dugouvernement de Vichy.

Les premières mesures antijuives sont prises peu après les autorités allemandes : le premier "Statut des Juifs" du 3 octobre 1940, préparé par Raphaël Alibert, interdit aux Juifs français d'exercer un certain nombre de professions (fonctionnaire, enseignant, journaliste, dirigeant de certaines entreprises, etc.), tandis que la loi du 4 octobre 1940 sur « lesressortissants étrangers de race juive » prévoit d'enfermer les étrangers juifs dans des camps d'internement au sud du pays comme celui de Gurs où ils seront rejoints par des convois de Juifs déportés par les Allemands depuis des régions que le IIIe Reich considère comme définitivement annexées, comme l'Alsace, la Lorraine et même, pour certains, de Belgique.
D'autres catégories de la population font l'objetde mesures de suspicion ou de proscription comme les francs-maçons et les communistes, ces derniers depuis que le PCF a pris le parti de soutenir le Pacte germano-soviétique et qu'il a été interdit par le gouvernement Daladier.
Les lois régissant le statut des Juifs étaient copiées sur les lois ou ordonnances nazies qu'elles égalaient en dureté pour leurs victimes. Elles étaient donc beaucoupplus rigoureuses que celles de l'Italie fasciste qui régissaient le comté de Nice. Ces lois d'exception ont été mises en place dès l'avènement du nouveau régime dirigé par Pétain : ainsi, la loi sur les dénaturalisations a été est mise en place un mois à peine après la proclamation du régime de Vichy.
La loi du 4 octobre 1940, promulguée simultanément avec le Second statut vichyste des Juifs,...
tracking img