Article paix. commentaire.

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 5 (1210 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 12 décembre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Article « paix »
Diderot à Damilaville.

En quoi cet article forme-t-il
un réquisitoire contre la Guerre ?

Introduction
I. Comparaison Paix/Guerre
.Eloge de la paix
.Blâme de la guerre
TRANSITION
II. Situation hypothétique et retour à la réalité
.Situation hypothétique
.Retour à la réalité.
Conclusion
Ouverture

Introduction

Le XVIII ème siècle est marqué parl’apparition de l’esprit des Lumières, un nouvel esprit qui se caractérise par la liberté de pensée, une pensée qui se libère enfin de tous les préjugés et de toutes les croyances. Il s’agit d’un nouvel esprit qui vise à observer, s’interroger et refuser alors les « a priori ». Diderot et D’Alembert font partis de ces nouveaux esprits et ont décidés de créer un ouvrage qui rassemblerait toutes lesconnaissances du monde : l’Encyclopédie. À l’origine, cette œuvre devait être simplement une traduction de la Ciclopaedia de Chambers parue en Angleterre. Dans le but de rassembler et mettre à jour les connaissances de l’époque, d’instruire les hommes et ainsi les rendre plus heureux et vertueux, Diderot décida d’en faire un nouvel ouvrage. Nous trouvons dans ce livre, l’article « Paix » qui est attribué aDamilaville, haut fonctionnaire des Finances et grand ami de Diderot. Cet article est inscrit dans le registre polémique et nous pouvons y retrouver une condamnation de la Guerre. Nous pourrions donc nous intéresser au caractère réquisitoire (contre la guerre) de cet article. Nous étudierons donc la comparaison entre la Paix et la guerre que nous offre Damilaville puis nous nous attarderons surla situation hypothétique et le retour à la réalité dont l’auteur nous fait part.

I. Comparaison « Paix » / « Guerre »

Eloge de la paix.
En bon philosophe des Lumières, Damilaville conserve une stratégie argumentative efficace. Il nous offre ici une métaphore filée de la Guerre.
Tout au long du premier paragraphe, nous pouvons voir que l’auteur représente la Paix comme la bonne santé etle remède, nous le constatons par l’emploi du champ lexical de la santé « santé », « vigueur » et « guérir ». Il utilise des termes mélioratifs pour faire l’éloge de la Paix. Lui permettant d’être idéaliser par les gens, la Paix est ainsi vue comme « la santé » dans son « état naturel », celle qui « donne de la vigueur aux empires » , « maintient l‘ordre« , « favorise la population », et« procure aux peuples le bonheur ». L’auteur soutient son jugement par une métaphore filée ( « il n’est en santé c’est-à-dire dans son état naturel, que lorsqu’il jouit de la paix » ). Il appuie ses réflexions par les termes « Jouit », « vigueur » et « favorise » et énumère des phrases courtes, ce qui attire l’attention du lecteur.

Blâme de la Guerre.
Dans ce même paragraphe, par l’introduction duconnecteur logique d’opposition « au contraire », nous pouvons remarquer que Damilaville fait une comparaison entre la Paix et la Guerre. On peut le voir par l’opposition des termes « santé »/ « maladie convulsive et violente » ; « ordre »/ « désordre » et « elle procure le bonheur »/ « elle rend incertaines la liberté et la prospérité ».
Nous observons un parallélisme dans la description de l’étatde Paix et l’état de Guerre puisqu’après avoir énuméré des termes mélioratifs concernant la paix, il énumère des termes péjoratifs concernant la Guerre « dépeuple les états », « trouble et fait négliger le commerce », « perte d’une multitude de ses membres que la guerre sacrifie» «  les terres deviennent incultes et abandonnées » La Guerre est ici représentée comme une maladie dont le seul remèdeserait la Paix.

Transition.
Dans ce premier paragraphe, nous avons donc une comparaison entre l’état de guerre et l’état de paix. L’opposition des expressions péjoratives et mélioratives constituent les « définitions » des termes guerre et paix et dénonce ainsi tous les méfaits du premier état et les bienfaits du second. L’auteur nous amène donc à réfléchir sur la situation réelle de...
tracking img