Article scientifique femme manager

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 22 (5339 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 19 novembre 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
38

La Responsabilité Sociale d’Entreprise, un accélérateur de la prise en compte du genre
par Christine Angelini103 et Isabelle Pignatel104
Résumé Nous nous intéressons ici à la prise en compte du genre au sein de la démarche de Responsabilité Sociale des Entreprises. Au plan théorique, le genre est classiquement présenté à l’aune de la théorie des parties prenantes (Freeman, 1984). Au planopérationnel, il est décliné par la mise en place d’indicateurs libres sous l’impulsion de la loi NRE (Nouvelles Régulations Economiques), les indicateurs retenus étant fréquemment ceux de la GRI (Global Reporting Initiative). A terme, le genre dans la RSE sera instrumenté par la norme ISO 26000, en phase de consultation. Abstract Here we focus on the place of gender within the social corporateresponsibility. At a theoretical level gender is classically presented thanks to the theory of stakeholders. From an operational point of view it is considered by the implementation of free indicators owing to the law on New Economic Regulations. In that case the indicators chosen are often those of Global Reporting Initiative. Later gender within social corporate responsibility will be expressed bythe norm ISO 26000 which is under consultation.

S’il apparait aujourd’hui établi que les démarches de RSE reposent sur un tryptique économique, environnemental et social (Capron ; Quairel-Lanoizelée, 2007 ; 2004), ce dernier volet souffrirait du syndrome du « parent pauvre » du développement durable. Multinationales et PME se sont longtemps satisfaites du respect d’une législation perçue commecontraignante. Compte tenu de ce qui précède, il apparaît à minima que la dimension sociale et à fortiori sociétale de la Responsabilité Sociale des Entreprises est présentée, du moins en Europe Occidentale, comme en structuration et en quête de solutions opératoires (Peretti, 2006a et 2006b), sous la double impulsion du législateur et des Directions des Ressources Humaines. La problématique dugenre, implicitement ou explicitement présente dans l’ensemble des référentiels disponibles, a surtout été considérée dans un cadre spatial ou économique particuliers qui semble difficilement applicable en contexte européen. Notre connaissance
103. chriStine AngeLini, Euromed Management, christine.angelini@euromed-management.com 104. iSABeLLe pignAteL, Euromed Management,isabelle.pignatel@euromed-management.com

188

La Responsabilité Sociale d’Entreprise, un accélérateur de la prise en compte du genre
empirique de grandes sociétés françaises nous fonde toutefois à observer de nombreuses initiatives, largement relayées par les organisations associatives et professionnelles (Prix régional, chartes…), appelant des interrogations sur la construction progressive d’un modèlegénéralisable. La place du genre dans l’élaboration des stratégies, les plans d’actions spécifiques, l’instrumentation de ces démarches, les conséquences en termes d’apprentissage organisationnel, sont autant de points qui sont explorés dans cette étude exploratoire des pratiques de deux grandes entreprises. La finalité, pragmatique, consiste à éclairer les décisions des directions chargées de la gestion desressources humaines, concernant les solutions à privilégier en faveur d’une prise en compte plus juste et plus efficace du genre dans l’entreprise.

1. Des points d’entrée théoriques multiples vis-à-vis du genre
Si l’on se réfère à la théorie dominante en matière de Responsabilité Sociale des Entreprises, dite « des parties prenantes », instituée en 1984 par Freeman, les femmes sont membres del’une des stakeholders majeures de la firme, le personnel. En 2001, la commission européenne105 incite l’ensemble des entreprises à « intégrer volontairement les préoccupations sociales et environnementales à leurs activités commerciales et leurs relations avec leurs parties prenantes ». Le traité de Rome comporte un article sur la notion d’égalité en termes de rémunération. L’article 2 du...
tracking img