Article sur les quakers

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 7 (1671 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 24 mai 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Introduction :

Voltaire a été victime d’une vengeance du comte de Rohan qui n’avait pas supporté que Voltaire lui lance : " Vous finissez votre nom, je commence le mien ". Il doit s’exiler. C’est grâce au procédé du regard étranger, ici celui d’un quaker, que Voltaire va dénoncer l’absurdité et l’iniquité de certaines marques de politesse, de certains usages sociaux, de certaines pratiquesreligieuses.
Nous allons donc commencer par regarder le portrait d’un original dont Voltaire justifie ensuite l’attitude d’abord apparue comme ridicule en renversant les valeurs habituelles du lecteur. Puis nous regarderons la remise en question du modèle de société française.

Annonce des axes

Explication du texte

I - Portrait d’un original (représentatif de la secte) :

A) Portraitphysique

Ce texte cherche à mettre en valeur la singularité d’un personnage qui ne peut que donner à réfléchir à un voyageur philosophe et à un lecteur attentif. Tout d’abord nous allons étudier le portrait d’un des plus célèbres quakers d’Angleterre, comme nous le dit Voltaire qui le présente comme un original exemplaire.

- Voltaire prépare donc le portrait du personnage en présentant lecaractère éminent du personnage qui appartient à une secte anglicane inconnue en France et envers laquelle Voltaire n’a que du respect. D’ordinaire, l’extravagance et la raison s’opposent. Ici, nous verrons que l’extravagance est peut-être plus raisonnable qu’il n’y parait
Les quakers constituent une secte pacifiste et philanthropique qui a été fondée au milieu du 17ème siècle. Leur nom signifietrembleur. Voltaire commence tout naturellement par décrire l’apparence du personnage.
- Description soulignant les manques " sans…sans… ".
- " un vieillard frais " → oxymore. Première marque du choix judicieux qu’a fait le quaker de sa vie = condition physique étonnante pour son age = bonne santé ; Ce vieillard est maître de lui l.3, l6 " il n’avait jamais connu ". Il tient du sage stoïcien, antique etde l’idéal chrétien respectant la simplicité, de la frugalité de sa vie conforme au précepte évangélique comme ceux des sagesses antiques alors qu’il est riche " 30 ans dans le commerce ". Pas de superflu.
- " jamais…jamais… " parallélisme qui montre la maîtrise de soi (du quaker). Le vieillard a renoncé par choix à plusieurs tentations.
- " Sans plis …sans boutons " → absence d’ornement" chapeau " caractéristique des ecclésiastiques.
- Voltaire a choisi une longue phrase pour décrire les vêtements, elle montre le ridicule sans finir par l’absurde, il ne stigmatise pas.

B) Comportement

- " il me reçut " l. 9 et 10 : comportement apparemment impoli aussitôt démenti par l’expression du visage et par le mot par lequel il s’adresse à Voltaire : " ami " interpellation par laquelle ilappelle Voltaire montre le caractère philanthropique des quakers.
- Le tutoiement surprenant semble être une marque de manque de respect entre les 2 inconnus.
- Le recours au style direct : dialogue naturel → serviabilité du quakers.
- Le comportement du quaker→ opposé à celui de Voltaire dont la révérence est présentée du point de vue du quaker grâce à la périphrase l. 12-14 " me courbant… " ;  " l’usage de tirer… " et rendre un regard étranger au lecteur sur ses salutations. La périphrase sert à Voltaire → prise de conscience du lecteur à porter sur les marques de politesse un regard étranger, celui du quaker → suspendre son jugement et s’interroger sur ses propres usages au lieu de condamner le quaker pour impolitesse.

C) Croyances

- Pas de baptême, le baptême est décrit par unepériphrase l. 24, 25 " jeter de l’eau… " fait perdre tous sens aux sacrements du baptême et enlève toute gravité au fait de ne pas être baptisé : pas hérétique : acte de foi l. 23 " nous tâchons d’être de bon chrétien " profession de foi " nous sommes chrétien ".
→ opposé à l’orgueil des gens qui se prétendent chrétien.
- " nous " le quaker parle au nom de la secte → humilité chrétienne....
tracking img