Article torture

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 13 (3152 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 26 juin 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
INTRO

Voltaire, auteur et philosophe du XVIIIème siècle, siècle des Lumières, considère l'espèce humaine avec lucidité. Il use de sa langue cynique et ironique pour dénoncer les maux et les injustices de son époque.
Ce texte, article tiré du dictionnaire philosophique (1764) s’inscrit dans le combat des philosophes des lumières pour les droits de l’Homme et a pour sujet la torture..
Le texteest un article tiré du Dictionnaire philosophique publié en 1764 et a pour sujet la torture. Comme on pourrait l'attendre d'un article tiré d'un dictionnaire, le sujet est traité apparemment sous un angle objectif. Néanmoins, l'apparente objectivité de l'auteur n'est qu'une façade : chaque mot écrit n'étant que pure ironie de la part de Voltaire qui utilise un registre polémique.
Ce textedidactique en apparence au style soigné est en réalité un pamphlet dont l’enjeu est de persuader le lecteur de l’inhumanité de la torture.

Dans un premier temps, nous allons analyser la structure rigoureuse que Voltaire a choisi de donner au texte avec les différents angles d’approche choisis et les différents procédés qu’il utilise.
Puis nous analyserons comment Voltaire banalise la torture enemployant l’ironie et fait une « justification » de la torture par les tortionnaires.

I- La structure du pamphlet
a) Une structure rigoureuse
- 5 paragraphes avec chacun une utilité, une finalité et un objectif particulier.
- du point de vue du raisonnement, on ne trouve que des exemples argumentatifs, à aucun moment il n'énonce une thèse ; mais elle est sous-entendue dans chaqueexemple.

b) Un sujet abordé sous différents angles d'approche : un contexte différent à chaque paragraphe pour mieux dénoncer la torture
- Un exemple historique, référence à Rome, le mot "torture" arrive vite dans l'exemple.
- On évolue vers un cadre juridique, mais on conserve les mots faisant référence à la torture l.6 "grande et petite", le cadre juridique semble montrer le cadre légal de latorture.
- Un cadre familier, de vie privée "dîner", allusion à sa femme, atmosphère intime "mon petit chou". Il n'empêche que la réalité de la torture demeure. On trouve un euphémisme à la ligne 12 "ces expériences".
- Un cadre international, mise en parallèle de la France et de l'Angleterre l.14, (Illustration historique précise, personnage réel, ville réelle l.19, vrai motif de lacondamnation, on l'appellerai aujourd'hui un fait divers).
- Le cadre de l’affaire qu’il défend (exemple historique récent) : celle du Chevalier de la Barre pour replacer la torture dans son contexte et mieux la dénoncer.

c) Voltaire utilise dans ce texte
L'antiphrase ou distorsion, disproportion entre ce que l'on dit et ce que l'on pense véritablement ; en rhétorique, l'antiphrase estune figure par laquelle, par ironie, par moquerie, on emploie un mot, un nom propre, une phrase, une locution, avec l'intention d'exprimer le contraire de ce que l'on a dit...
Le surenchérissement, l'énumération, l'accumulation, au service d'un raisonnement par l'absurde (logique aberrante des justifications de la torture, les comparaisons successives avec les mœurs des Romains, ou le bellicismedes Anglais ; la banalisation des faits de torture, de la cruauté décidément bien ordinaire à l'époque).
Le faux éloge ou fausse politesse :
- le conseiller de la Tournelle, « le grave magistrat ».... est un monstre d'inhumanité ; L'adjectif qualificatif « grave » se dit d'une personne qui manifeste un très grand sérieux dans son activité professionnelle, de la pondération, de la dignité, dansses actes, son comportement (procédé du faux éloge, de la fausse bienveillance).
L'hypocoristique « mon petit cœur » s'adresse à un être sanguinaire qui n'éprouve aucune pitié ni compassion, et qui n'a donc aucun cœur...
La maîtresse de maison est désignée par le terme « madame », qui est très ironique aussi : il ne s'agit guère d'une femme distinguée comme le suggère l'appellation ou le titre...
tracking img