Articles

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 2 (438 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 28 septembre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
REVUE GE´NE´RALE
Les fractures de l’os zygomatique : à propos
de 356 cas
Fractured zygoma: A review of 356 cases
J. Bouguila a,*,b, I. Zairi a, R.H. Khonsari b, M. Hellali a, I. Mehri a,
A.Landolsi a, K. Zitouni a, M. Mokhtar a, A. Adouani a
a Service de chirurgie maxillofaciale et plastique, CHU Charles-Nicolle, boulevard du 9-Avril-1938, 1006 Tunis, Tunisie
b Service de chirurgiemaxillofaciale, centre hospitalier universitaire de Nantes, 1, place Alexis-Ricordeau, 44000 Nantes, France
Rec¸u le 15 octobre 2007 ; accepte´ le 26 mars 2008
Annales de chirurgie plastique esthétique(2008) 53, 495—503
MOTS CLÉS
Épidémiologie ;
Fracture ;
Traitement ;
Os zygomatique
Résumé
Introduction. — La fracture de l’os zygomatique est une pathologie fréquente en chirurgiemaxillofaciale et plastique. Ses répercussions esthétiques et fonctionnelles peuvent poser
problème au praticien. Le but de ce travail était d’étudier l’épidémiologie, la clinique, le
traitement et l’évolutionde cette fracture, ainsi que d’exposer les particularités de sa prise en
charge en Tunisie.
Mate´riel et me´thodes. — Nous avons réalisé une étude rétrospective sur dix ans incluant les
dossiers despatients pris en charge pour une fracture de l’os malaire dans le service de chirurgie
maxillofaciale et plastique de l’hôpital Charles-Nicolle de Tunis. Nous avons ainsi inclus dans
cette étudetous les cas opérés selon des indications fonctionnelles ou morphologiques entre
1995 et 2004.
Re´sultats. — Trois cent cinquante-six cas ont répondu aux critères d’inclusion. La tranche d’âge
laplus représentée est la troisième décade (34 %). La sexe-ratio est de 9/1. Les accidents de la
voie publique sont responsables de 31 % des cas. La fracture-disjonction est le type le plus
fréquent delésion (43,7 %) ; suivent, en fréquence, les fractures de l’arcade zygomatique
(34,53 %). Selon le déplacement et la stabilité des lésions, le traitement a été soit chirurgical,
soit orthopédique....
tracking img