Arts plastiques

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 5 (1048 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 11 avril 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Ossip Zadkine:
La ville détruite

Biographie

Né en Biélorussie, en Juillet 1890, Zadkine étudie l'art à Londres avant de s'installer à Paris, en 1909. A Londres, il était apprenti ébéniste. Il fréquantait aussi le British Museum entre 1905 et 1908. Arrivé à Paris, Zadkine découvre cette grande ville et ces artistes du Montparnasse, et devient un étudiand aux Beaux Arts. Ensuite , iltravaillera à « La Ruche ». Puis il est immortalisé dans un nouvel atelier par son voisin, le photographe Marc Vaux.

Il commence par sculpter de longues figures au traits simplifiés, avant d'adopter une manière plus pointue, inspirée du cubisme et de l'art primitif.
Admiratif de l'expressivité de Rodin, Zadkine combine les formes géométriques du cubisme à l'expression dramatique de l'émotion.Mais Zadkine doit fuir Paris durant la Seconde Guerre mondiale en raison de ses origines juives et part enseigner aux Etats-Unis avant de revenir en France, en 1945. Dans les oeuvres qu'il réalise après la guerre, il joue de la combinaispn de plans parallèles, et de formes arrondies et courbées, pour créer des compositions harmonieuses et dynamiques.
En 1950, il reçoit le Grand Prix de sculpture àla Biennale de Venise. Trois année plus tard, il installe le monument de Rotterdam, La ville sans coeur ou La ville détruite. Il voyagea quelques années jusqu'en 1959. Puis en 1960, il reçoit le Grand Prix national des Arts.
Et meurt le 25 Novembre 1967 à Paris et est enterré au cimetière de Montparnasse.

Analyse d'Oeuvre

La ville détruite

La ville détruite, créée en 1953représente les ruines de la ville de Rotterdam en son honneur, bombardée pendant la guerre, marquent profondément Zadkine durant son séjour de 1946. Elles lui inspirent ce monument, où une figure, un corps déchiré par un trou béant, tend un bras démesuré vers le ciel dans un geste d'horreur.
Pour cela, l'oeuvre de Zadkine, La ville détruite, est attribuée sous le nom d'une sculpture commémorative. Unesculpture commémorative est un type de production artistique qui marque fortemement le territoire et s'adresse à un très large public comme pour Rotterdam par Zadkine. Elle induit un rapport au temps en raison de la longue durée promise aux matériaux en lesquels elle s'incarne, ici le matériel est le bronze. Lié à la commémoration d'un événement passé ou d'un personnage historique, s'incarnant dansla célébration et la fête qui rompt avec le rythme quotidien des jours ordinaires.

L'Europe sort de la Seconde Guerre mondiale déchirrée par les divisions politiques et dévastée sur le plan économique. L'art né en Europe occidantale après la guerre reflète le malaise de la société et est imprégné des idées et évènements politiques de la période. Après la guerre, les artistes perdent de leurinnocence et se voient impliqués dans les débats politiques et philosophiques de la période.

Les grands artistes sont peu employés à cause de leur engagement avant-gardiste. Quelques exceptions, par exemple: Zadkine, La ville détruite, 1953 à Rotterdam. Ayant traversé la ville rasée, en train, après la guerre, hanté par ce souvenir il propose un corps humain qui renvoie à la ville par leprocédé de personnification de l'antique Laocoon ( cri de protestation les bras levés ). D’une hauteur de 6m50, en bronze, elle synthétise les recherches plastiques de Zadkine depuis les années 10. Le commanditaire est un mécène: G. van der Wal, directeur d'un grand magasin qui prit à sa charge les frais de la fonte en bronze du monument, tandis que la municipalité s'occupait du socle et del'aménagement de l'espac autour de l'oeuvre.
Après la Seconde Guerre mondiale, la commande de monuments commémorant la victoire ou rappelant les atrocités subies à engendré des oeuvres d'une portée esthétique indéniable. La ville détruite fut inaugurée le 15 Mai 1958 à Rotterdam en souvenir du bombardement allemand qui rasa la ville en mai 1940. Cette sculpture est considérée comme le monument le...
tracking img