Aspects piratage

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 25 (6006 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 26 juin 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Plan

Introduction:

I - Historique

2 - Les aspects du piratage

3 - Les notions du piratage

4 - Conséquences et effets

5 - Lutter contre

- L’implication de la justice

- Compagnes de lutter contre le piratage au Maroc

6– Protection contre le piratage

Conclusion :

Introduction :

Aujourd’hui le piratage prendre une grande partde l opinion publique et touche proportionnellement d’une façon claire notre vie quotidienne c’est un sujet qui commence a propager rapidement avec des mauvaises conséquences et qui cause des grandes pertes dans tout les domaines parlant du secteur économique essentiellement de l autre financier ; politique ; social ….. Etc.
Le piratage est un problème réel qui commence a prendre des grandsproportions porte préjudice a l image du Maroc a l échelle internationale et détruit le champ de la créativité ; de la production et de l édition a déploré Mr benabdellah dans des différentes allocution et de réflexion sur la lutte contre la piraterie et la contrefaçon.
Le piratage représente un taux moyen plus de 70 pc pour les secteurs du logiciel ; de la
Musique et du cinéma ;et ceci engendre bienévidemment des pertes économiques très élevées estimés de deux milliards de DH au Maroc selon des informations certifiées lors de la rencontre organisée par le ministre de la communication et le bureau marocain du droit d’auteur.

I. Historique :
Faire l'historique des hackers permet de comprendre le développement et la dynamique qui ont mené à l'existence des hackers contemporains.Bien sûr, le but n'est pas ici de faire un historique complet et exhaustif, mais plutôt de cerner les phases principales du développement de cette pratique pour comprendre d'où viennent les hackers et dans quel sens vont-ils.
➢ Avant l'ordinateur : les phreakers
Au début des années soixante, en pleine révolution sociale américaine, naissait un " mouvement technologique anti-institutions etanarchiste. C'est dans ce mouvement que se greffe le phreaking, (diminutif de freak, free et phone, littéralement des mordus du téléphone gratuit), qui est une pratique de piratage du système téléphonique.

Le but des phreakers était de connaître parfaitement le fonctionnement du système téléphonique (souvent mieux que les techniciens des entreprises de services téléphoniques), surtout de connaîtreses failles, et ainsi de le déjouer pour leur permettre d'effectuer gratuitement des appels interurbains

Cette pratique du phreakers dura une dizaine d'années pendant laquelle se formèrent des groupes d'échanges, des clubs, ainsi que des publications destinées à faire circuler les informations accumulées sur les façons de déjouer les systèmes téléphoniques. Les lignes de téléconférences, versla fin des années 1960, permirent le développement rapide de communautés de phreakers
Ce n'est qu'en octobre 1971, lors de la publication de l'article de Ron Rosenbaum dans le magazine Esquire, " Secrets of the Little Blue Box ", que le public américain appris l'existence des phreakers et de cette pratique de piratage téléphonique de ce moment plusieurs États américains prirent des mesures légalespour interdire cette pratique.
➢ La naissance des ordinateurs personnels :
Pendant les annees 70 les révolutionnaires technologiques ont L'idée de : déplacer l'ordinateur des laboratoires d'institutions privées et gouvernementales pour le mettre à la disposition de la population de façon à équilibrer les forces en présence.
Ainsi, le 5 mars 1975, pris naissance le Homebrew Computer Club àMenlo Park en Californie. Ce club avait pour but de permettre le développement de micro-ordinateurs et de démocratiser l'accès aux outils informatiques.
après la sortie de Apple II, IBM en 1981, ainsi que des centaines d'autres petites et moyennes entreprises la communauté hackers s est développée
Une des toute première et plus connue action de piratage fut le piratage de Gray One, dans les...
tracking img