Assistante communication

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 11 (2566 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 10 août 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Melle LANEYRIE Gwendoline
N° étudiant : 3055661

Master 2 professionnel Sciences Humaines et Sociales mention Information Communication spécialité Communication des Organisations

Assistante de Communication




Organisme d’accueil : Mutuelle Epargne RetraiteAnnée universitaire 2009-2010

INTRODUCTION:

Dans le cadre de mon Master 2 en Communication des Organisations je m’apprête à intégrer le service communication de la Mutuelle Epargne Retraite entité de la Mutualité du Rhône pour une période de 6 mois.
Le travail de rédaction qui suit à pour but d’établir une première approche de la structure et du fonctionnement de l’organisation. Demême, en fonction des missions qui me sont confiées, je vais proposer des axes de réflexion sur lesquels je pourrais m’appuyer dans la construction d’une problématique destinée à la conception de mon mémoire de fin d’année.

Partie 1 :
L’organisation au centre de valeurs fortes

1) La mutualité :
Le mutualisme est le mouvement historique et politique qui a conduit à la création desformes mutualistes ou coopératives d’association dans les domaines de l’assurance, de la banque, de la construction, de l’instruction, et en général de toutes formes de production ou de commerce.

1.1) Qu’est ce qu’une mutuelle :
Une société mutuelle est une entreprise de droit privé à but non lucratif, immatriculée au Registre national des mutuelles et soumise aux dispositions du Code de lamutualité. Ses représentants sont élus par les adhérents, en ce sens les clients d’une société mutuelle sont en même temps ses associés. Les excédents éventuels sont investis au profit des mutualistes et ses protections ne concernent que la personne humaine et non les biens.
Elle se distingue donc fondamentalement d’un service public, d’une société commerciale et d’un organisme caritatif ouhumanitaire en ce qu’elle ne cherche pas le profit et n’apporte de service, d’assistance ou de secours qu’à ses propres membres et cela dans la limite de leur participation. Le but des mutuelles est de faire vivre un système de solidarité qui favorise la protection de ses adhérents. C’est en ce sens un facteur essentiel de cohésion sociale.

1.2) Les valeurs :
Le mouvement mutualiste est porté,depuis son origine, par les valeurs qui nourrissent le progrès social : la solidarité, la démocratie, la liberté et la responsabilité.
La solidarité : c’est l’une des valeurs fondamentales et originelles du mouvement mutualiste. La Mutualité Française refuse les discriminations financières, la sélection des risques et assure une égalité de traitement à tous ses adhérents.
La démocratie : lesresponsables des mutuelles sont élus parmi les adhérents selon la base du fonctionnement démocratique : "une personne, une voix".
La liberté : les mutuelles sont des sociétés de personnes, libres d’adhérer et d’agir ensemble. Elles sont indépendantes de tout pouvoir politique, financier, syndical ou philosophique.
La responsabilité : le mouvement mutualiste cherche à responsabiliser lespersonnes et à faire de chacun un acteur de sa santé. La mutualité fait preuve de transparence et de rigueur dans le fonctionnement de ses institutions.

2) La Mutuelle Epargne Retraite :

2.1) Qui sont-ils :
La Mutuelle Epargne Retraite propose des services en termes de retraite, d’épargne et de prévoyance. Affiliée à la Fédération nationale de la Mutualité Française, elle fait partie des 140mutuelles regroupées par l’union départementales « Mutualité Française du Rhône ».
La Mutuelle Epargne Retraite fut restructuré en 1992 mais elle fut crée en 1926, sous le nom de Caisse Autonome Retraire Vie Décès. L’objectif était alors de permettre aux assurés mutualistes de se constituer un premier complément de retraite, en cette période troublée d’après guerre.
Attachée aux valeurs...
tracking img