Assurance vie

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 27 (6567 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 2 juin 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Chapitre 1 : l’assurance vie et son évolution
Section 1 : les modèles classiques
1.1 les contrats classiques
1.2 les limites
1.3
Section 3 : l’avènement des solutions en unités de compte
3.1 : les contrats en unités de compte
3.1.1 Présentation
3.1.2 Les contrats libellés en unités de compte
3.2 : les avantages des contrats en unités decompte
3.2.1 L’avantage pour l’assuré
3.2.2 L’avantage pour la société d’assurance
3.3 : les risques d’un contrat en unité de compte
3.3.1 Les risques financiers
3.3.2 Les risques opérationnels
Chapitre 2 : le fonctionnement du contrat en unités de compte
Section 1 : pratique des assurances en unités de compte sur le marché

Section 2 : ledéveloppement d’assurance vie en unités de compte sur le marché tunisien (prospérité Maghrébin)





Premier chapitre



L’assurance vie est de loin, la plus importante des assurances de personnes. Elle appelle nombreux précisions tant pour ce qui concerne les principales formules d’assurances actuellement pratiqués.
L’assurancevie revêt une grande importante sur le plan économique et social. En effet, elle permet d’offrir des couvertures sociales en complément à celle garantie par la sécurité sociale et de mobiliser des ressources (épargne) de long terme nécessaires à l’investissement et donc au développement économique.
Malgré les efforts fournis par les assureurs et l’Etat ces dernières années, l’assurance vieévolue à un rythme plus au moins faible pour occuper une place très négligeable sur les marchés  d’assurance. C’est pourquoi il faut innover en matière de produit de façon à couvrir les insuffisantes des modèles classiques ainsi à ce que les produits offerts sur le marché soient adéquats aux besoins et aux niveaux de vie des clients.
Dans ce chapitre on va examiner les modèles classiques del’assurance sur la vie et son évolution entant que première section, pour la deuxième section on va traiter les solutions innovantes de l’assurance vie en unités de compte.

Chapitre 1 : l’assurance vie et son évolution
Présentation
L’assurance vie relève de la catégorie des assurances de personnes. Ce n’est pas une assurance de dommages, ni une assurance destinéesà réparer un préjudice. C’est une assurance dite forfaitaire et l’assuré décide du montant garanti en fonction de sa situation et de ses ressources. Il est possible de cumuler les contrats ayant les mêmes intervenants, ce qui n’est pas possible en assurance de dommages.
En effet le contrat d’assurance vie est une convention par laquelle une personne morale (l’assureur), en échange d’une sommed’argent reçue en une ou plusieurs fois (la prime), s’engage envers une autre (le souscripteur) à verser à une personne désignée au contrat (le bénéficiaire) un capital ou une rente en cas de vie ou de décès de telle personne désignée au contrat (l’assuré) et ce, pendant une période déterminée (durée du contrat).

Opération de prévoyance, l’assurance sur la vie est aussi, souvent, une opérationd’épargne. Le souscripteur paie, selon les cas, une prime unique ou des primes périodiques que l’assureur capitalise en vue de règlement de sa prestation. Cette accumulation des primes pour le paiement des garanties est traduire par la notion de provision mathématique qui joue un rôle très important dans la plupart des contrats. Elle correspond en effet à un droit de créance, dont est investi lesouscripteur à l’encontre de l’assureur dés avant l’échéance du contrat, et qui vaut certaines prérogatives spéciales. Ainsi si le contrat ne lui convient plus, il peut en demander le rachat, c'est-à-dire obtenir de l’assureur le remboursement de la provision constituée par la prime déjà payées, sous réserve de certaines déductions. De même manière, s’il lui devient impossible d’acquitter...
tracking img