Assurance

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 80 (19869 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 18 décembre 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
ECONOMIE DES COMPAGNIES D’ASSURANCE
SOMMAIRE INTRODUCTION  CHAPITRE I: FONDEMENTS THÉORIQUES DE L’ÉCONOMIE D’ASSURANCE o Théorie du risque et de l’incertitude o Théorie des choix financiers  o Théorie du capital humain CHAPITRE II: RÈGLES TECHNIQUES o Loi des grands nombres o Loi de la sélection o Loi de la division des risques CHAPITRE III: DISPOSITIF PRUDENTIEL o Marges de solvabilité oContrôle de placements o Provisions techniques CHAPITRE IV: TYPOLOGIE D’ASSURANCES o Assurances gérées en répartition et assurances gérées en capitalisation o Assurances de dommages et assurances des personnes o Branches des assurances au Maroc CHAPITRE V: DEMANDE D’ASSURANCE o Proposition o Acceptation o Accord de l’assureur o Contrat d’assurance CHAPITRE VI: ASSURANCE COOPÉRATIVE o Définitions oGenèse et évolution 31

ECONOMIE DES COMPAGNIES D’ASSURANCE
o Différence entre assurance coopérative et assurance commerciale o Principes de l’assurance coopérative o Caractéristiques de l’assurance coopérative

INTRODUCTION I­ Définitions 1. Définition technique L'assurance   est   l'opération   par   laquelle   un   assureur   organise   en   mutualité   une  multitude   d'assurés  exposés   à  la   réalisation   de   risques   déterminés,   et   indemnise  ceux d'entre eux qui subissent un sinistre grâce à la masse commune des primes  collectées.  2. Définition juridique L'assurance est le contrat par lequel une partie, dénommée le souscripteur se fait  promettre   par   une   autre   partie,   dénommée   l'assureur,   une   prestation   en   cas   de réalisation d'un risque, moyennant le paiement d'un prix appelé prime ou cotisation.  3. Définition économique  Il s'agit d'un produit commercialisé par les entreprises d'assurance, sous la forme  d'un package de garanties, souvent à prendre ou à laisser. C'est pourquoi, on parle souvent de contrats d'adhésion, notamment à l'égard des  particuliers. L'assurance est un moyen de couvrir les conséquences financières des risques qui ne peuvent être éliminés par les mesures de prévention. Elle satisfait donc un besoin  de   sécurité.   31

ECONOMIE DES COMPAGNIES D’ASSURANCE
Comme les autres mesures de prévention, l'assurance a un coût proportionnel au  montant des garanties prévues et qui se trouve donc nécessairement inclus dans  celui des produits ou prestations vendues ou fournies par l'assuré.C'est pourquoi, l'entreprise doit essayer d'adapter au plus juste le montant de ses  primes par rapport aux risques encourus. Ainsi, le chef d'entreprise choisira selon son budget:  Soit une garantie partielle :  o o o  Plafond de garantie en matière de responsabilité civile  Franchises systématiques   Sous­assurance en matière de dommages aux biens

 Soit   une   garantie   totale,   c'est   à   dire   équivalente   au  montant   maximum   du  dommage prévisible en assurance de chose, ou illimitée dans son montant  (notamment en matière de Responsabilité Civile pour les dommages corporels  causés aux tiers). II­ historique 1­ Dès l'Antiquité  De premières méthodes de transfert de risques sont signalées chez les Babyloniens,  dès le IIe millénaire (18e siècle) avant Jésus­Christ. Le système développé est repris dans le code d'Hammourabi. Si un marchand effectue un emprunt pour effectuer un  transport,   il   paye   une   somme   supplémentaire   au   préteur.   Le   prêt   n'a   pas   à   être  remboursé si la marchandise se fait voler. Mille ans plus tard, les Grecs inventent la mutualisation. Les marchands dont les  biens arrivent  à destination  remboursent ceux dont les biens ont  été  détruits lors d'une tempête.

31

ECONOMIE DES COMPAGNIES D’ASSURANCE
Les   Grecs   et   les   Romains   introduisent   l'assurance   santé   et   l'assurance   vie.   Les  guildes (corporations) du Moyen Âge remplissent un rôle similaire, en participant aux  frais d'obsèques de leurs membres décédés. Mais,   ces   formes   d'assistance   mutuelle   ne   sont   pas   véritablement   à  ...
tracking img