Assurbanque et bancassurance : en dommages

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 12 (2942 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 27 juillet 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
La crise, la concurrence, le service client, la baisse du pouvoir d’achat, une multitude de termes qui caractérisent l’économie actuelle tant mondiale que française. Un tel contexte ne pouvait épargner le marché de l’assurance, des acteurs aux clients en passant par les produits.
En effet, l’assurance est victime d’une concurrence, aux moyens féroces : un gros concurrent qui gringotte lentementmais surement des parts de marchés, et une abondance de petits qui associent l’assurance à leur produits. Et pour finir, le client devient « le maitre du jeu » (économique), de plus en plus exigeant mais de moins en moins fidèle.
L’assurance vie est quant à elle déjà assiégée par la concurrence notamment bancaire, la question qui demeure est celle de l’assurance de dommages.
Ce constat fait,que doivent faire les assureurs pour demeurer concurrentiels sur le marché des assurances de dommages ?
En réponse, nous nous intéresserons à savoir si ce marché est encore « aux mains » des assureurs, puis nous envisagerons les produits automobiles et multirisques habitation comme remède potentiel.

I. Assurances de dommages : le marché des assureurs ?

A. Un marché pris d’assaut : acteurs,produits et attentes client élargis

L’assurance de dommages n’est plus la « chasse gardée » des assureurs traditionnels. En effet, les banques, la grande distribution, les agences de voyages, les vendeurs en électroménager, électronique ainsi que la vente par internet et téléphone s’inscrivent désormais comme acteurs redoutables du marché.

La téléphonie propose une assurance en plus d’unforfait, les magasins d’électroménager mettent en avant une extension de garantie pour les produits vendus. Les voyagistes quant à eux, profitent du trou de garantie «annulation de voyage» fréquent avec la carte de crédit des banques. Ces dernières (sauf s’il s’agit de la carte la plus chère) ne proposent pour la plupart que l’assurance rapatriement.
Les assureurs traditionnels ne peuvent plussurmonter l’abondance d’acteurs assurantiels et des produits. Effectivement, les « petites » assurances se développement (téléphonie, électroménager, voyages, multimédia…), la réponse des assureurs est lancée : élargir leur contrat via le principe du « tout s’assure ou presque ».
Ainsi les contrats classiques automobile et M.R.H., vendus par les assureurs dits classiques, sont repensés afin de prendreen compte un maximum d’évènements et d’abolir les séries d’exclusions.
Par ailleurs, le marché de l’assurance est aussi caractérisé par la nécessité du service client. Le client actuel a le pouvoir économique. De plus en plus exigeant, ses attentes se multiplient.
C’est tout d’abord un client volatile qui attend un tarif. Ce qui explique l’émergence des comparateurs de prix (exemple :Assurland) sur internet et l’existence d’un marché concurrentiel où l’objectif est la fidélisation.
Ce client n’est pas fidèle mais est pourtant exigeant, et demande de larges couvertures de risques. La réponse est, comme dit précédemment, celle du « tout s’assure ou presque », d’où est marché de plus en plus vaste et étendu. Dans ce contexte, le marché de l’assurance est segmenté par cible et par produitafin de permettre l’innovation de plus en plu difficile avec un marché saturé (en terme de garanties).

Ces attentes client ont bien été comprises par les acteurs du marché notamment les banques, précurseur en la matière. La réponse des assureurs a donc été l’assistance greffée aux contrats de dommages notamment automobiles et M.R.H. Le principe est d’accompagner le client dans son quotidien ettout au long de son existence.
Une exigence client qui requiert aussi une adaptabilité aux besoins réels des clients. C’est pourquoi les produits actuels sont conçus en fonction du mode de vie des clients, ou de leurs métiers. Les clients attentent des contrats et des garanties personnalisés. D’où un marché flexible, qui sait s’adapter à l’évolution des mœurs et de la qualité de vie....
tracking img