Ateliers en maternelle

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 10 (2462 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 9 mai 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Mettre en place des ateliers en maternelle

Quels types d’ateliers peut-on mettre en place?

• des ateliers dirigés
• des ateliers en autonomie
o conception et organisation
o conduire de classe et posture de l’enseignant
• des ateliers accompagnés ou régulé par un adulte
• des ateliers en «libre projet»

Qu’est-ce qu’un atelier dirigé ?

C’est ainsique l’on nomme un atelier dirigé par l’enseignant

Il est important de privilégier un atelier de construction de savoir: problème de découverte, situation de recherche, situation-problème, apprentissage d’un geste physique ou d’une opération mentale spécifique, travail avec un groupe d’enfants pour préparer une activité collective...

Cet atelier doit être un moment dense et exigeant quifavorise les échanges verbaux, la manipulation, l’expérimentation, la verbalisation de l’action, les interactions, l’explicitation des stratégies,…. et se termine par un moment d’analyse réflexive «ce qu’on va retenir», «dans quelle situation on va se resservir de ce que l’on a appris» et la mise en place d’outils pour l’élève,…

Qu’est-ce qu’un atelier en autonomie ?

C’est un atelier dans lequell’élève est en capacité de réaliser une tâche, définie par une consigne précise, sans accompagnement.

Cette tâche est spécifique; elle vise à entraîner ou réinvestir une compétence, un savoir faire qui a déjà été travaillé en ateliers dirigés ou collectivement.

L’élève doit pouvoir dire ce qu’il doit faire, pourquoi il doit le faire et il a les ressources pour savoir comment il doit lefaire. Pour cela, il doit avoir accès aux outils et aux aides, gages de son autonomie.

L’explicitation du contrat didactique avec l’enfant conditionne en effet son engagement dans la tâche.

L’activité trouvera sa justification parce qu’elle :
• présente un caractère fonctionnel évident ou qu’elle est au service de la réalisation d’un projet identifié (ex: il faut découper des formes dedifférentes couleurs pour ensuite les agencer dans une réalisation plastique, il faut trier des lettres, des types de documents etc... )
• correspond à un besoin d’entrainement repéré et reconnu par l’enfant (à l’aide de l’adulte) suite à une «évaluation», une «auto-évaluation» ou à l’analyse d’erreurs récurrentes
• présente une dimension ludique et invite au jeu et à la coopérationConception et organisation

1. Quel type de tâches?

Il s’agit de proposer des tâches d’application, d’entraînement, d’automatisation et de réinvestissement de notions déjà travaillées pour lesquelles un apprentissage spécifique a été mené, tant au niveau des des connaissances, des capacités, de la méthodologie, de l’organisation même de l’atelier.
Ce peuvent être des tâches demanipulation, des productions concrètes à réaliser nécessitant une suite d’opérations pour atteindre le but. L’important est de prévoir une tâche suffisamment longue, exigeante, ambitieuse et porteuse d’enjeux.

On peut envisager divers types d’ateliers, conçus par période:

➢ Des jeux de connaissances des nombres et de développement de la pensée logique : numération, points à relier,algorithmes, jeux mathématique, jeux de stratégie, jeux de dés, jeux de cartes, jeux de batailles, réussites et solitaires,
➢ Des jeux de structuration et de repérage dans l’espace : puzzles, tangrams, cheminements, pavage, ...
➢ Des jeux d’attention et de discrimination visuelle: jeux sur les lettres ou sur les formes, recherche de différences, d’intrus, mots mêlés…
➢ Des jeuxd’association, de rangement et de classement: loto, domino, mémory, tri divers, mise en correspondance terme à terme,…
➢ Des tâches de motricité fine: découpage, collage, perles, graphisme , modelage, pliage, piquage,…
➢ Des activités de reproduction de modèle: algorithme, frises, lettres ou mots,…
➢ Des réalisations technologiques (à partir une fiche technique)

Dans la...
tracking img