Attar

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 2 (320 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 29 septembre 2009
Lire le document complet
Aperçu du document
Sujet et corrigé de l'épreuve du BAC L 2009

de Français

Lundi 22 juin 2009

Partie Commentaire littéraire

Il n'y a pas de copie idéale, sachez-le. S'il existe des attentes dupoint de vue de la méthodologie, en revanche, les correcteurs ne partent pas avec l'idée préconçue d'un plan et heureusement car le cas échéant toutes les copies se ressembleraient et lescorriger serait d'un ennui mortel!

Deux dimensions intéressantes méritent d'être commentées: la mise en abyme de cette scène et l'attitude de Kean. De plus sa conception du théâtre diffèrefondamentalement de celle du public et l'acteur a pris le pas sur le personnage puisque ce sont des raisons personnelles (d'ordre amoureux) qui l'ont conduit à interrompre sa représentationpour s'adresser au public.

Un plan possible:

I- La mise en abyme et l'écho sur le spectateur

1) Voir le déroulement d'un spectacle

2) Le rôle des spectateurs: juges,interlocuteurs, faiseurs de monstres

3) De la difficulté d'être acteur: besoin d'amour et de reconnaissance, difficulté à scinder l'acteur et le personnage, sacrifices consentis pourdevenir acteur

II- Rapport de force avec le public

1) Attitude ambivalente des spectateurs qui tantôt adulent, tantôt rejettent

2) Le goût du faux-semblant: le public se leurreet ne semble jouir que de ce qui est faux

3) Accès de folie de l'acteur: quand la réalité rattrape l'acteur; les raisons qui poussent Kean sortir de ses gonds

III- Une autreconception du théâtre

1) L'imaginaire comme lieu sûr

2) Le personnage crée l'acteur: agressivité du personnage adoptée par Kean (cf. punaise), promesse de meurtre, hypothèse del'inversion des rôles

3) La capitulation de Kean

Ne faut-il pas déduire de cette issue que c'est le spectateur qui fait la représentation (qui décide de la façon de jouer un rôle? )
tracking img