Attention

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 17 (4169 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 2 juin 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Neuroanatomie fonctionnelle de l’attention :

Notre organisme est bombardé d’informations sensorielles mais on a conscience d’une quantité limitée d’informations à la fois.
L’attention permet de faire une sélection, de favoriser l’accès à la conscience d’informations.
« faire attention » : c’est regarder, écouter, percevoir
Mais nous avons aussi des souvenirs/des images mentales/des idées.« faire attention » : c’est se concentrer sur…
Le terme ‘attention’ recouvre un nombre de fonctions très importantes et de caractéristiques très importantes.

Ex :
[pic]

Lorsque l’on focalise notre attention sur une personne, on a des capacité limitées de traitement.
On est capable de filtrer les conversations parallèles, la musique qui nous entoure.
Nous choisissons de prêter attentionsur une personne ( orientation endogène : contrôlée.
Cette attention est explicite cad qu’on la porte explicitement sur cette personne.
Elle est diffuse ici elle est sur toute la bulle.
Quand quelque chose capture l’attention malgré nous on dit qu’elle est endogène.
Une personne peut ignorer son interlocuteur et le regarder en même temps, son attention est alors implicite cad qu’elle est tournéesur autre chose par ex une sculpture, la musique…

L’attention est un champ d’étude très large et c’est quelque chose de difficile à définir de façon unitaire : ce sont des mécanismes attentionnels/ des processus attentionnels/ des systèmes attentionnels.

Déf de William James (90) :
« Tout le monde sait ce qu’est l’attention. C’est quand l’esprit prend possession, sous forme claire et vive,d’un objet ou d’une pensée parmi d’autres qui se manifestent simultanément…Cela implique de pouvoir ignorer certaines choses pour en gérer d’autres efficacement ».

( « l’esprit prend possession » = l’attention contrôlée
( « sur un objet » = la sélection attentionnelle
( « pouvoir ignorer » = filtrage des distracteurs

L’attention nous permet :
- de sélectionner les infos (internes ouexternes) qui nous intéressent
- ignorer les autres infos en rendant le contenu de la conscience plus clair

Il y a un lien étroit entre l’attention et la conscience.

1. : L’orientation attentionnelle explicite vs implicite

L’orientation de l’attention s’accompagne d’un comportement d’orientation.
Il est possible de dissocier l’endroit où l’on focalise notre attention et la fixationdu regard.

L’orientation explicite :
C’est quand l’attention s’accompagne de mouvements explicites des yeux, du corps

L’orientation implicite :
C’est quand l’attention ne s’accompagne pas de mouvements explicites des yeux, du corps

2. : L’orientation exogène vs endogène

L’orientation exogène :
C’est quand un stimulus inattendu dans l’environnement capture notre attention malgré nousEx : formes bleues et 1 forme rouge
Orientation vers le carré rouge
[pic]
Notre attention est guidée vers le stimulus = réflexe/reflexine = stimulus driven = bottom up

- engagée rapidement (50 à 150ms)
- but : alerter l’organisme, le préparer à réagir à une info nouvelle
- processus automatique
- cette capture exogène de l’attention dépend essentiellement des propriétésphysiques

[pic]

L’orientation endogène :
C’est quand nous choisissons volontairement d’orienter notre attention vers une région de l’espace ou un objet particulier (ou une caractéristique spécifique d’un objet)

- elle est guidée par le sujet (ses buts)
- volontaire
- goal directed = top down
- engagée plus lentement (200ms)
- rôle : identification de la natured’un évènement (traitement approfondi)
- elle est contrôlée

[pic]

3. : sélection attentionnelle précoce vs tardive

C’est l’incapacité à traiter un nombre important de stimuli sensoriels simultanément.
Le traitement de l’information est un traitement à capacité limitée qui nécessite de filtrer l’info.
Cela stoppe le traitement de certains stimuli non pertinents : les distracteurs....
tracking img