Attraits touristiques de venise

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 10 (2425 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 30 juin 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
IV – LES ATTRAITS TOURISTIQUES

1°) Tourisme

Ville aux cent iles, aux 4 saisons, aux fantasmes et aux trésors. Venise veut dire revient encore « Veni Etiam ». La Sérénissime entrouvre les portes de ses palais privés aux amoureux d’art et de culture.
Venise est un bateau immobile échoué au bout de l’Adriatique, entouré d’une centaine d’îles, armada de vaisseaux statiques de toutes tailles.- L'Île de San Michele, cimetière de Venise.
-

Cette île est en réalité formée de l'union de deux îles, séparées par un canal : l'île de San Michele proprement dite et celle de San Cristoforo della Pace.
C'est en 1837 que, pour des raisons sanitaires, cette île devint le siège du cimetière de la ville de Venise. Précédemment, les sépultures étaient rassemblées dans de petitscimetières se trouvant à proximité des églises. L'union fut très difficile car le canal les divisant était très exigu.

[pic]

Sur l'île de San Michele, nous pouvons apercevoir l'église de San Michele in isola réalisée sur le projet de l'architecte Mauro Coducci à partir de 1469.

[pic]

Ce futla première église à être décorée par les marbres de l'Istrie.
ΩΩΩΩΩΩΩΩΩΩΩΩΩΩΩ
L’église de San Cristoforo est quant à elle présente à l'intérieur même du cimetière, beaucoup plus petite que la précédente.

[pic]

- L'Île de Burano, mosaïque bigarrée par ses maisons pastel
-
[pic] Burano est une île du nord de la lagune de Venise. Elle est connue pour sa dentelle et ses canauxbordés de maisons vivement colorées. Une ville où les femmes, de la maestra à l'ouvrière ont forgé toute l'histoire et la réputation.

Maisons colorées

[pic] L’origine de cette tradition n'est pas connue. Une théorie suppose que chaque couleur symbolise à l'origine une famille particulière. Selon une autre, ces couleurs vives permettent aux pêcheurs de repérer de loin leur maison, surtout partemps de brume (le brouillard étant particulièrement dense à cet endroit) ; la coutume veut d'ailleurs qu'il revienne aux femmes de choisir la couleur de leur maison.

Dentelle

Ce n’est que vers le milieu du XVIe siècle que naît la dentelle à l’aiguille. Elle devient la spécialité de Burano et apporteprospérité à l'île, d’autant que ses habitants sont épargnés de la malaria car ses canaux ne s’ensablent pas. Les ouvrages très raffinés produits sur l'île rencontrent un succès croissant auprès des princes, nobles et riches bourgeois d’Europe. Cet engouement est tel qu’il est nécessaire de développer un enseignement de la dentelle afin de pouvoir produire à plus grande échelle.

[pic] [pic]Aujourd'hui quelques dentellières travaillent encore dans la grande tradition de Burano. Mais comme il faut trois ans pour réaliser une nappe, les pièces abordables viennent le plus souvent de Hong Kong ou de Chine.

L’île de Murano, et sa fonderie de verre

L'île de Murano est située au nord de Venise, dans la lagune. Les artisans sont spécialisés dans le soufflage du verre et ontune renommée internationale.

En 1201, le Sénat de Venise rédige un décret qui oblige les verriers de Venise à installer leurs fours sur l'île de Murano. De nombreux incendies s'étaient en effet déclarés à Venise qui avaient eu pour cause des fours de verriers et les Vénitiens s'inquiétaient des risques causés à leurs maisons en bois.
C'est ainsi que les verriers de Venise furent forcés detransférer leurs fours et ateliers à Murano où il en subsiste aujourd'hui encore une centaine. Chacun des verreries conserve jalousement ses secrets transmis de père en fils.

[pic]

Presse-papiers en verre.

Une île célèbre pour ses jardins et ses palais

Elle fut également célèbre pour ses jardins. S'y retrouvaient entre amis les nobles mais également les artistes, peintres et écrivains...
tracking img