Aube, illuminations

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 3 (656 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 18 janvier 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Sequence 2 : La Poésie, travail sur le langage

Rimbaud Illuminations « Aube»
(1854-1891) (1886)

I.Introduction
1. Situation
A. Le Contexte

Le contexte historique
XIXème siècle : exaltation du lyrisme / installation romantisme / triomphe de la sensibilité / notion de gloire et mérite /fierté nationaliste / volonté d’avoir des choses extraordinaires

Le contexte culturel et sociale
Epoque de bouillonnements et experimentations / heureuse et féconde collaboration entre arts /décadence (« un mélange d’esprit charnel et de chair triste » de Verlaine)

Le contexte litteraire
Symbolisme: - inquiétude métaphysique
- existence de correspondances secrètes dansl’univers
- Déchiffrage des correspondances
Recherche d’un idéal sensoriel

La biographie de l’auteur
Adolescent genial et révolté / remarqué par un de ses professeurs « Il finira mal » /précocité poétique (« dormeur du va »l) / rencontre Rimbaud / se dit voyant / ≠ metiers
Inspiration de Verlaine

L’œuvre : Illuminations
Fantasmagories / « Ce que l’esprit ne peut comprendre, lesyeux peuvent le voir »
Ecrit lors du voyage avec Verlaine / univers intérieur du poète / 1er recueil en vers libres /
« Illuminations »  visions hallucinées / prose poétique / sonorités etrhytmes /

Présentation de l’extrait
Théme : « aube » (du latin « alba »  « blanc ») : moment où le ciel devient blanc

2. Lecture du texte
3. Problématique ou intérêt général
4. Annonce duplan

II. Développement

Axe I : Le silence

A. Une omniprésence dans le poème
Calme / sons : beaucoup de « ié »  réponses en échos) / rythme calme / pas de mouvement (« rien ne bougeait » l.2)B. La conclusion d’un rêve
1ière phrase  conclusion / cri de victoire / récit commence l. 2 / vision du poète ouverte à une vie somptueuse (« palais », « pierreries », mais « morte »)

Axe...
tracking img