Aucun

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 14 (3291 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 30 mars 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Travail de déontologie – législation

Le secteur de la petite enfance

La loi de Carton Wiart en 1912 est une étape importante dans la protection des enfants ( secteur d’aide à la jeunesse)
A cette époque3 types de placement étaient pratiqués :
• Placement en famille chez les nourriciers,
• Placement en institutions privées
• Placement en institutions privées

NB : Vers la fin desannées 1900, des crèches accueillaient déjà des enfants afin de la soulager les parents ouvriers ou indigents (qui ne savent pas subvenir aux besoins par manque de revenus) et des pouponnières sont créées pour lutter contre la mortalité infantile, elles accueillent des bébés et offrent aux mères une autre solution que l’abandon ou l’infanticide et des lactariums fournissent aux mères indigentes dulait de meilleur qualité. Toutes ces initiatives sont progressivement subventionnées par l’Etat.
Apres la première guerre mondiale, en Belgique une nouvelle préoccupation de l’enfance unissent les efforts de l’initiative locale et privée qui donne l’ONE (= Office Nationale de l’Enfance) ; L’ONE est voté au Parlement le 5 septembre 1919 et dépend de la communauté française. Elle est subventionnéepar les pouvoirs publics.
Avec la communautarisation, en 1983, l’ONE change d’appellation et devient l’office de la naissance et de l’enfance. Cet organisme subside également des équipes pluridisciplinaires chargées d’intervenir auprès des enfants et des familles maltraitantes : S.O.S ENFANTS.

 Il faut savoir que depuis les années 90, le taux d’abus sexuels est en augmentation !

Audébut, l’ONE se souciait de 4secteurs :
• Les consultations des nourrissons,
• La surveillance des enfants en garderie et en nourrice,
• Les colonies pour enfants dit « débiles » ( accueil de crise)
• Les gouttes de lait (centres où l’on offre du lait meilleur, la première « Goutte de Lait » est fondée à Fécamp le 16 Juin 1894 par le Docteur Léon Dufour, médecin et humaniste.)
Les différentesfonctions du travail pluridisciplinaire : (L’équipe pluridisciplinaire réunit des professionnels ayant des compétences médicales, paramédicales, des compétences dans le domaine de la psychologie, du travail social, de la formation scolaire et universitaire, de l’emploi et de la formation professionnelle.)
• Une fonction médicale : qui gère les problèmes somatiques et psychologiques de l’enfantmaltraité.
• Une fonction psychologique : écoute et soutient l’enfant
• Une fonction sociale : qui s’occupe de l’évaluation des ressources extérieures à la famille
• Une fonction psychothérapeutique : s’occupe du dysfonctionnement familial et/ou une psychothérapie de l’enfant (surtout pour les cas d’abus sexuel)
• Une fonction juridique : qui est notamment en relation avec le Parquet, conseillel’équipe et certaine famille en difficulté
• Une fonction logistique : mémoire écrite de la situation et outils de communication avec la famille et les partenaires

L’accueil de crise

Secteurs avec éducateurs :
1. Les maisons maternelles : (souvent sous formes d’ASBL)

Objectif :
• Assurer la réinsertion socialeaussi rapidement et le plus complètement possible
• Offrir une aide matérielle à la mère et à l’enfant. Ce soutient doit être accompagné d’une guidance éducative
• Offrir un projet pédagogique propre à chaque enfant
• Favoriser son éveil et son épanouissement
• On essayera d’associer au maximum la famille à ce projet (si possible)
• Organiser un mode de vie qui tente d’aider la mère pourqu’elle puisse s’occuper personnellement de son enfant

Elles accueillent des mères et des futures mères avec des enfants (jusqu’à 6ans) qui ont des difficultés physiques, psychologiques et sociales en situation de crise ou de précarité (misère).
Elles élaborent un projet pédagogique adapté au jeune enfant et à sa mère.
Le public : souvent des femmes avec enfant(s) qui sont en situation de...
tracking img