Audiovisuel

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 7 (1732 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 6 avril 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Mémoire d’Audiovisuelle

Mes ressentis après que vous nous ayez annoncé l’exercice.

Tout d’abord lorsque vous nous avez annoncé que nous devions tourné un plan assez «personnel», je ne vous cache pas que j’ai été frustré, comment est ce que je pourrai inviter des inconnus dans mon jardin secret? comment me livrer en moins de deux minutes?...
Car il est vrai qu’au départ, nous ne nousconnaissions pas vraiment et nous avions encore plusieurs aprioris les uns sur les autres.Je ne vous cache pas non plus que grâce au travail que vous nous aviez demandé d’effectuer, j’ai pu connaitre un peu plus chaque membre de la classe en visitant une partie d’eux même .En effet c’est comme si vous nous aviez laissé lire une page du journal intime de chacun d’entre nous.

Le choix de mon plan.Maintenant que je vous ai présenté mes ressentis et appréhension concernant votre exercice, je vais dans un premier temps vous expliquer quelle démarche j’ai suivis afin de réaliser mon plan.J’ai en effet d’abord imaginé ce que je pouvais «raconter» au public en quelque sorte.J’ai donc décidé de représenter ma rencontre avec ma meilleur amie.Nous avions de nombreuses contraintes qui enréalité n’en étaient pas vraiment.En effet, il y avait tout d’abord les contraintes temps à savoir qu’il ne fallait pas dépasser trois minutes, il y avait aussi le fait que nous devions agir de telle sorte que les spectateurs puissent comprendre, ou interpréter sans entendre les mots et sans bande son, enfin nous avions également une contrainte technique qui pour ma part était celle de zoom avant.Commeje l’ai dis précédemment j’ai décidé de mettre en image la rencontre avec ma meilleur amie car elle retrace de nombreuses années de ma vie, et elle m’a construit.Pour parler de moi je me devais d’évoquer cette période de ma vie qui est en faite devenu mon quotidien.Je voulais partager cette rencontre avec mes camarades puisque j’avais besoin qu’ils l’a connaissent eux aussi...
D’un point de vueartistique maintenant j’ai choisis cette période tout simplement parce que j’ai trouvé les images suffisamment puissante et lourde de sens pour parler d’elles même et délivrer un message qui laisserait place à l’imagination de chacun tout en leur laissant une attache avec ma vérité, celle que je voulais leurs transmettre.En réalité, je ne voulais pas me livrer entièrement mais conserver une partde «non dit» de doutes, d’interrogations qu’ils élucideront en apprenant à me connaitre, en apprenant à me parler.

Le tournage de mon plan

Concernant le tournage du plan je n’ai pas eu de problème particulier.En effet, je me suis rendu dans un parc en fin d’après midi, et je voulais à tout prix filmer la scène sur un banc.Il y avait donc très peu de monde, j’ai pu placer la camera sur sonpied et expliquer à une amie la démarche à suivre et comment je voulais qu’elle filme.La seule chose qui nous a perturbé a été la pluie, et ces gouttes qui venaient se poser sur la camera et qui brouillaient la vue.Nous avons filmé un banc qui est l’image de départ et celle de fin, et qui reste en plan fixe.C’est justement sur ce banc que se déroule toute l’intrigue, celle de ma rencontre avec mameilleur amie.En effet, on nous voit assise sur un banc, d’abord de dos, on ne se voit pas, mais on ne s’aime pas, elle écoute de la musique qui est l’une de ses passions étant donné qu’elle joue du piano, et moi j’écris puisque j’aime la poésie...Alors que je m’absente elle prend ce cahier pour lire tous mes écrits et en revenant je ne trouve rien d’autre que ce I-pod, je l’allume et à cemoment, la musique m'enivre et je découvre qui est cette femme, un être au grand coeur, sensible, capable de toucher une inconnue en piannotant...En revenant, elle ressent la même chose, elle qui a lu mes écrits, on se rapproche, car nous comprenons que nous avons enfin trouvé notre moitié.
Ce qui a été difficile c’est d’illustrer cette rencontre, de l’imager sans pour autant raconter les choses...
tracking img