Audit achat

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 149 (37223 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 31 mars 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Inspection Générale IG. 06-21 - exemplaire n°

RAPPORT AUDIT DE LA FONCTION ACHAT - MARCHE A LA DIRECTION DES ACHATS, DE LA LOGISTIQUE, DES IMPLANTATIONS ADMINISTRATIVES ET DES TRANSPORTS
- octobre 2007 -

Rapporteurs : [ ….. ….. ….. ….. ….. …..

, Inspecteur général , Chargée de mission , Chargée de mission , Chargée de mission , Chargée de mission , Attaché d’administration ] INSPECTION GENERALE - rapport n° 06-21

NOTE DE SYNTHESE du RAPPORT DEFINITIF

Audit de la fonction achat-marché de la direction des achats, de la logistique, des implantations administratives et des transports
- octobre 2007 -

Ayant pour mission de fournir des services et moyens nécessaires au fonctionnement de la Ville de Paris, la direction des moyens généraux créée en 2002, devient, en 2006,la direction des achats, de la logistique, des implantations administratives et des transports (DALIAT). Cette dénomination nouvelle identifie clairement les compétences et les missions de la direction, et notamment l’achat, désormais très explicite. La direction auditée comprend quatre acteurs significatifs de la fonction achatmarché : la sous direction des achats, le service technique destransports automobiles municipaux, le bureau des marchés et la commission interne des marchés. Les deux premières entités citées ont un rôle d’acheteur. La DALIAT dispose d’une véritable cartographie de ses achats. Elle sait ce qu’elle achète et comment elle l’achète. L’évolution des marchés notifiés par la DALIAT entre 2004 et 2006 traduit l’effort fourni par cette direction pour répondre pluslargement aux besoins des services utilisateurs. Sa capacité maximale d’achat est ainsi passé de 113 millions d’euros en 2004 à près de 201 millions d’euros en 2006. Compte tenu du montant de chaque marché et de l’allongement de la durée des marchés, c’est bien évidemment l’appel d’offres qui est la procédure principalement utilisée par cette direction, les marchés étant par ailleurs surtout à bons decommande en raison de la nature même des prestations mises à disposition des services municipaux et départementaux. Lors des précédents audits de la fonction achat-marché dans plusieurs directions de la Ville de Paris, il avait été constaté une absence d’affichage de la politique d’achat. Ce n’est

pas le cas de la DALIAT qui dispose d’orientations stratégiques affichées clairement : présenterune meilleure offre globale aux directions, proposer une meilleure accessibilité de l’offre, diffuser de meilleures pratiques d’achat et mettre en place un contrôle de gestion efficace. Ces orientations sont déclinées en actions suivies par des indicateurs précis. Il convient d’ajouter que la prise en compte de l’environnement dans les achats de la DALIAT figure parmi les préoccupations fortes decette direction, que ce soit lors de la définition des besoins, de la sélection des offres et dans l’utilisation des produits. Les outils de pilotage de la DALIAT sont nombreux et de qualité illustrant l’existence d’un véritable contrôle de gestion des achats. Cependant, les auditeurs ont constaté une surabondance de l’information, au demeurant insuffisamment différenciée en fonction desdestinataires, ce qui nuit à sa lisibilité, et l’absence d’indicateurs relatifs à la satisfaction des utilisateurs. La DALIAT a mis en place des outils de programmation, partagés par l’ensemble des services de la Ville de Paris, lui permettant de connaître l’état d’avancement des consultations. Les directions sont systématiquement consultées lors du lancement d’un nouveau marché ou à l’occasion d’unrenouvellement, certaines très en amont lorsqu’il s’agit de prestations ou fournitures spécifiques. Parfois, l’évaluation des achats repose sur une réelle programmation des besoins, comme c’est le cas des copieurs et des véhicules. La définition du besoin en interne s’accompagne d’une connaissance réelle de l’offre. Toutefois, cette connaissance mérite d’être formalisée. Sur la procédure d’achat, on...
tracking img