Audit comptable et financier

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 16 (3959 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 26 février 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
[pic]

CHAPITRE I : LES CONCEPTS DE BASE DE L’AUDIT

L’audit est l’examen professionnel d’une information, en vue d’exprimer sur cette information une opinion responsable et indépendante; par référence à des critères de qualité, cette opinion doit accroître l’utilité de l’information.

( L’audit est l’examen professionnel : cet examen se manifeste par :
• méthode de travail pourconduire la démarche de l’audit.
• des techniques et des outils de contrôle et d’investigation.
• une connaissance suffisante des activités et des informations qui font l’objet de l’audit.

( L’audit porte sur des informations : Est-ce que les informations sont faibles ou non ; c'est-à-dire on audit des information (pas des personnes). Il y’a plusieurs types d’information :
•Informations quantitatives ou qualitatives.
• Informations internes ou externes.
• Informations historiques ou prévisionnelles (budget)
Donc le champ d’action de l’audit est très ouvert.

( L’expression d’une opinion responsable et indépendante
• Opinion responsable car elle engage l’auditeur de manière personnelle, professionnelle, pénale.
• Opinion indépendante car l’auditeur doitêtre neutre, indépendant à l’égard de l’émetteur et du récepteur de l’information. L’indépendance est le gage de l’efficacité et de la crédibilité de l’auditeur.

( La référence a des critères de qualité :
L’expression d’une opinion implique toujours la référence à des critères de qualité connus et acceptés de tous. Les critères de base en matière d’audit sont :
• La régularité : qui est laconformité des règles internes et externes :
- Les règles externes : la fiscalité, le droit.
- Les règles internes :
• La sincérité : qui est la fidélité avec laquelle les faits réels sont traduit dans les informations, et ce conformément aux règles admises.
• L’accroissement de l’utilité de l’information : L’audit doit contribuer à augmenter la crédibilité et la sécurité quel’on peut attacher à l’information de la part aussi bien des acteurs internes que des acteurs externes à l’entreprise.

( Les différentes formes d’audit 
Pour qualifier les différentes formes d’audit, il est possible d’utiliser les critères suivants :
• Le statut des auditeurs : les auditeurs peuvent être soit externes ou internes à l’entreprise. Les deux types d’auditeurs sont des missionsdifférentes, mais en même temps complémentaires :

L’audit interne :
Il est dépendant de l’entreprise (rattaché à la direction générale)
• Pour la direction
• Il a une responsabilité purement interne
• Son objectif est le contrôle du fonctionnement interne de l’entreprise
• Sa mission est permanente au sein de l’entreprise.

L’audit externe :
Il est indépendant del’entreprise (Honoraires par les actionnaires)
• Pour les actionnaires et les tiers
• Sa responsabilité est professionnelle et légale
• Son objectif est le contrôle des informations destinées aux actionnaires et aux tiers
• Sa mission est périodique et ponctuelle

Il y’a, néanmoins, une complémentarité entre les deux types d’auditeurs qui peuvent collaborer ensemble :
( L’auditeurinterne peut apporter :
• La connaissance de l’entreprise
• L’évaluation du fonctionnement interne
( L’auditeur externe peut apporter :
• Le regard neuf et critique
• L’expérience et le savoir faire

2- L’objet de l’audit :
- L’audit peut avoir plusieurs objets différents et entendus
- On distingue ainsi plusieurs type d’audit dont notamment :
( L’audit opérationnel :
Quise définit comme l’examen des informations relatives à la gestion d’une opération on fonction de l’entreprise.
• L’audit juridique
• L’audit informatique
• L’audit de production
• L’audit de qualité

( L’audit financier :
Qui a pour objectif d’exprimer une opération sur la régularité et la sincérité des comptes annuels ou périodiques préparés par l’entreprise et...