Audit comptable et financier

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 56 (13966 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 4 mai 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
AUDIT COMPTABLE ET FINANCIER
Youssef BRIK Docteur es sciences d gestion D t i de ti Expert Comptable Expert analyste financier auprès de l’ONU

Cabinet

Département Formation

DEFINITION DE L’AUDIT
L’audit est un examen critique qui permet de vérifier les informations données par l’entreprise et d’apprécier les opérations et les systèmes mis en place p p pour les traduire.

AUDITCOMPTABLE ET FINANCIER
Examen critique effectué par un expert indépendant en vue d’exprimer une opinion motivée, Distinction entre l’audit légal et l’audit contractuel, Respect des normes d’audit

INTRODUCTION à L’AUDIT FINANCIER

Cabinet

Département Formation

1. L’INFORMATION FINANCIERE
NORMES EMETTEUR LANGAGE

FAITS

EMETTEUR

MESSAGE

RECEPTEUR

IMAGE des FAITS

PERCEPTIONAUDIT AUDITEUR NORMES

1. L’INFORMATION FINANCIERE
L’émetteur de l’information financière: •Perçoit des faits économiques juridiques et Perçoit économiques, financières; •Élabore une synthèse de ces faits en les traduisant dans un langage commun à luimême et aux destinataires de ce message (les ti ) (l tiers); •Les destinataires de ces messages perçoivent ainsi une image des faitséconomiques, juridiques et financières de l’émetteur.

NORMES EMETTEUR LANGAGE

FAITS

EMETTEUR

MESSAGE

PERCEPTION

1. L’INFORMATION FINANCIERE
Le langage pour que le message soit bien compris, doit être commun à l’émetteur et au récepteur. D où récepteur D’où la nécessité de définir des normes de langage. Le récepteur doit pouvoir être assuré que la traduction des faits dans le messageselon le langage retenu est correcte: le contrôle de cette traduction t le ôl d l’ dit t d ti est l rôle de l’auditeur qui exprime i i son opinion sur la qualité du message communiqué par l’émetteur. La fiabilité de l’appréciation de la qualité du message nécessite que l’auditeur respecte des g q p normes de contrôle.

MESSAGE

RECEPTEUR

IMAGE des FAITS

AUDIT AUDITEUR NORMES

1.L’INFORMATION FINANCIERE
PRINCIPES COMPTABLES

COMPTABILITE

FAITS: économiques juridiques financiers PERCEPTION

EMETTEUR: Dirigeants comptables

MESSAGE: Comptes annuels

UTILISATEURS: Actionnaires Personnel Tiers

IMAGE des FAITS: Éco.,jur.,fin.

CONTRÔLE INDEPENDANT DES AUDITEURS EXTERNES

NORMES D’AUDIT

2. L’AUDIT FINANCIER ET L’AUDIT OPERATIONNEL
2.1. L’audit financier

2.2.L’audit opérationnel

3. L’AUDIT EXTERNE ET L AUDIT L’AUDIT INTERNE

OBJECTIF AUDIT FINANCIER OPINION SUR LES ETATS FINANCIERS

REALISATION EXTERNE

AUDIT OPERATIONNEL

APPRECIER LES PERFORMANCES DES FONCTIONS DE L’ENTREPRISE

INTERNE OU EXTERNE

4. L’AUDIT CONTRACTUEL ET L AUDIT L’AUDIT LEGAL

AUDIT

AUDIT FINANCIER

AUDIT OPERATIONNEL

AUDIT EXTERNE

AUDIT LEGAL = C.A.C.AUDIT CONTRACTUEL

AUDIT INTERNE

AUDIT EXTERNE

Cabinet

Droit comptable

Département Formation

5.1. Sources d d it comptable 51 S du droit t bl
Les principales source du droit comptable ( hors le droit comptable s’appliquant aux établissements financiers et aux compagnies d assurance d’assurance ) sont les suivants:

Traités internationaux
Comptes annuel: 4° directiveComptes consolidés: 7° directive

Lois, décrets et arrêtés
Comptes annuel:
Code de commerce; Loi 9/88 relative aux obligations comptables des commerçants; Plan comptable général et CGNC; Loi fiscale.

Comptes consolidés: (NA au Maroc)
Loi du 3 janvier 1985; Décret du 17 Février 1986 Arrêté du 9 Décembre 1986 (méthodologie incluse dans le PCG)

Conseil National de Comptabilité p « CNC »
Avis( application obligatoire)

Jurisprudence
Position des tribunaux jugeant en matière commerciale.

Doctrine Marocaine
Commission des opération de bourse: AVIS; OEC: Recommandations, Normes et Avis; Doctrine internationale: D ti i t ti l I.A.S.C. « International accounting standards comittee »: STANDARD; ; Autres Normes et standards.

2. Principes comptables fondamentaux (approche...
tracking img