Audit cycle achat

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 39 (9645 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 21 juin 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Contexte et problématique
L’environnement des affaires est marqué de nos jours par la création de nouvelles entreprises aptes à concurrencer celles déjà existantes. La capacité des dirigeants d’entreprises à manager leur structure reste donc la seule alternative de succès. Les entreprises, pour leur bon fonctionnement doivent, tout au long de leur vie collaborer avec d’autres structures(banques, clients, fournisseurs, etc.) La fiabilité et la crédibilité des informations fournies au management sont plus importantes que jamais. Des systèmes de traitement de l’information comptable et financière des entités sont donc mis en place (le SYSCOA) par la commission de l’UEMOA sous l’égide de la BCEAO à travers des articles. Le SYSCOA couvre l’ensemble des champs de la norme comptable, letraitement des données comptables. Ce système est applicable dans les états membres de l’UEMOA depuis le 01/01/1998. L’article 5 du système comptable mis en place stipule : « La poursuite des objectifs assignés à la comptabilité pour la collecte, la tenue, le contrôle, la présentation et la communication par les entreprises, d’informations établies dans les mêmes conditions de fiabilité, decompréhension et de comparabilité, est assurée par l’application correcte d’un système comptable commun à tous les États-parties,

-1Mémoire de Licence Professionnelle ____________________________________________________________

_____________________
Lassané BAMOGO

dénommé système comptable OHADA et annexé au présent Acte Uniforme portant organisation et harmonisation des comptabilités desentreprises. (...). » Il est fait obligation donc à toute entreprise (confère article 1 portant Dispositif Générale du Droit comptable SYSCOA) sous restriction de l’article 2 du même dispositif, de mettre en place un système de traitement de l’information financière et comptable. Ce système suit obligatoirement des principes édictés par le même dispositif. L’article 4 énonce en ces termes : « Pour garantirla fiabilité, la compréhension et la comparabilité des informations, la comptabilité de chaque entreprise implique : • le respect d’une terminologie et de principes directeurs communs à l’ensemble des entreprises concernées des Étatsparties au traité relatif à l’harmonisation du droit des affaires en Afrique ; • la mise en oeuvre de conventions, de méthodes et de procédures normaliséeséventuellement par secteurs professionnels ; • une organisation répondant à tout moment aux exigences de collecte, de tenue, de contrôle, de présentation et de communication des Informations comptables se rapportant aux opérations de l’entreprise visées à l’article premier. » Le système de traitement mis en place doit donc satisfaire, dans le respect de la règle de prudence, aux obligations de régularité,de sincérité et de transparence inhérentes à la tenue, au contrôle, à la présentation et à la communication des informations qu’elle a traitées. (Article 3 du dispositif).
-2Mémoire de Licence Professionnelle ____________________________________________________________

_____________________
Lassané BAMOGO

La publication des données doit être autorisée par des personnes expertes dans ledomaine et mandatées. L’objectif du présent thème est d’éclairer les producteurs de la comptabilité et même les dirigeants sur les enjeux qui pèsent sur certains éléments du patrimoine, ceci dans le souci d’une bonne image de l’information. Le présent document se propose donc de formuler des techniques de révision des comptes d’immobilisations corporelles qui fait l’objet de l’étude. Ne convient t-ilpas de se demander si les règles de traitements comptables sont-elles bien appliquées aux immobilisations corporelles au sein des entreprises ? Des techniques de contrôles efficaces sont-elles utilisées ? Telles sont les questions auxquelles nous tenterons d’apporter des réponses. Pour ce faire, notre travail s’articulera en deux grands chapitres à savoir : un chapitre qui parlera en avant...
tracking img