Audit des immobilisations

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 38 (9455 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 16 juillet 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Audit Financier et Comptable

SOMMAIRE

Introduction…………………………….……………….1 1ère partie : Généralités
I. II. Définition de l’actif immobilisé…………….6 Distinction entre charges et

immobilisations……………………………………….9 III. Méthodes d’évaluation…………………….12

2ème partie : Audit du cycle immobilisation
I. Objectifs généraux du cycle immobilisation……………………………………….23 II. III.Procédures……………………..…………24 Questionnaire……………………………..43

Conclusion……………………………………………...48 ENCG-Settat
1

Audit des immobilisations

Audit Financier et Comptable

INTRODUCTION
Avant de percer dans l’exploration d’un champ vaste tel que l’audit, il et important d’en connaître la source. Celle ci et belle et bien explicitée dans « le code général de normalisation comptable » par la définition de « la norme générale comptable ». Extraitdu code général de normalisation comptable : « La comptabilité telle qu'elle résulte des dispositions de la norme générale comptable porte le nom de « comptabilité normalisée » Par facilité d'expression, les entités économiques soumises à la Norme sont désignées par le texte par le terme générique « Entreprise » ». Il est donc utile de décortiquer les caractères fondamentaux de cette norme :celle-ci est conçue de façon à satisfaire les deux objectifs primordiaux de la normalisation comptable qui sont : de servir de base à l'information et la gestion de l'entreprise ; de fournir une image aussi fidèle que possible de ce que représente l' entreprise à tous les utilisateurs des comptes, privés ou publics. Cette fonction d'information interne et d'information externe vise évidemment une grandediversité de destinataires : l'entreprise elle-même, ses partenaires directs, tels les fournisseurs, clients, salariés, banquiers et prêteurs, associés et actionnaires, et les Pouvoirs Publics tant au niveau fiscal qu'au niveau économique (comptabilité nationale) et financier (contrôle du crédit). Le champ d'application de la Norme Générale Comptable est très vaste puisqu'il concerne a priori lamajorité des agents économiques quelle que soit leur taille (des petites et moyennes aux plus grandes entreprises, leur secteur (public ou privé), leur objet (agricole, industriel, commercial ...) et leur forme juridique (Etat, établissement public, entreprise individuelle, société, association...).

ENCG-Settat

2

Audit des immobilisations

Audit Financier et Comptable
Cette trèsgrande diversité d'utilisateurs et d'assujettis implique la définition d'un modèle d'analyse et d'un langage communs à tous et qui doivent constituer, s'ils sont pertinents et fiables, l'outil privilégié du dialogue économique et social..

L’objectif d'information :
Une analyse économique et financière

pertinente

et

fiable

La Norme doit présenter un ensemble d'informations pertinentes etfiables et qui traduisent de façon fidèle la vie économique et financière de l'entreprise. La comptabilité pourrait être une forme banale de l'illusion ou du mensonge si les informations qu'elle présente n'étaient ni pertinentes, ni fiables.
a - La pertinence des informations tient à l'adéquation existant entre leur

contenu et leur objet : une information pertinente doit représenterconvenablement, fidèlement, les faits ou les concepts qu'elle énonce ; elle est donc signifiante ce qui suppose que toutes les précautions ont été prises pour en définir clairement et sans ambiguïté le contenu, le contour, les limites. La Norme Générale s'est attachée à dégager de telles informations, qui puissent convenir à l' ensemble des utilisateurs. Un exemple peut être fourni par le " chiffred'affaires ", dont les éléments doivent être parfaitement définis si l’on veut que son montant présente de l' intérêt pour les comparaisons dans le temps comme dans l' espace. D'autres exemples, plus significatifs, parce que recouvrant des réalités plus complexes, peuvent être fournis par les principaux soldes caractéristiques de gestion, tel le " résultat courant ". L’objectif...
tracking img