Audit export

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 21 (5233 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 19 décembre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
1. Objectif de l’audit export et identification de la problématique Le diagnostic export aura pour objectif de mettre en avant les forces et les faiblesses de l’entreprise désireuse de se lancer sur le marché de l’exportation et de dégager des pistes qui lui permettront d’être mieux préparée à la réalisation de son projet. La problématique sera de déterminer :  Les capacités de l’entreprise àexporter  Les produits à exporter  Le marché sur lequel l’entreprise va se lancer  Comment mener ce projet à bien 2. Analyse de l’entreprise a) La structure de l’entreprise Il s’agit d’une petite société qui comptait, jusqu’à mi 2009, un ouvrier à temps plein et quelques intérimaires à mi-temps en fonction du flux de la production. En raison de la crise, Monsieur Cerise a du prendre la décisionde licencier son ouvrier. Il opère donc seul à l’heure actuelle mais, lorsque le flux de la production le demande, le gérant fait toujours appel à des agences d’intérim. En 2008, le chiffre d’affaires s’élevait à 137.000€ et, selon les estimations, celui de 2009 devrait être de 115.000€. La confiserie à une capacité de production de 10 tonnes de pralines par an, c’est-à-dire de produits finis. Elleopère en vente directe auprès de boulangeries, des pâtisseries, de chocolateries et de grossistes. Seul le bouche à oreille est utilisé comme moyen publicitaire. La confiserie choisit toutes ses matières premières avec le plus grand soin en veillant tant à leur provenance qu’à leur qualité. C’est avec les mêmes exigences de qualité et de goût que la confiserie Certin a procédé à des tests desaveur sur plusieurs chocolats avant de choisir l’actuel. La société propose un large assortiment comprenant des orangettes, des cerisettes, des mandiants, des fruits de mer, des bâtons pralinés, des truffes, des pâtes de fruits, des pralines à la liqueur, du massepain, de la pate d’amande et des œufs de Pâques.

-1-

Son principal atout est la fabrication artisanale de ses pralines à la liqueur,ce qui en fait des produits rares et de haute qualité. En effet, la majorité des pralines est fabriquée de manière industrielle. C’est méthode consiste à concevoir des moules en chocolat dans lesquels la liqueur est déposée et ensuite de les refermer par une couche de chocolat. Ce type de fabrication implique que le degré d’alcool soit faiblement dosé. En effet, une trop forte concentrationd’alcool attaquerait le chocolat. Une fois fendillé, le chocolat laisserait s’échapper tout le contenu de la praline. La confiserie Certin, est l’une des rares enseignes à encore utiliser la méthode traditionnelle, qui permet d’utiliser de l’alcool à degré élevé mais qui est beaucoup plus complexe et plus longue. Ce mode de fabrication consiste à fabriquer des moules en amidon qui sont ensuite chauffésde façon à ce qu’ils soient le plus secs possible. On y verse par après un sirop de sucre auquel on ajoute l’alcool. L’amidon absorbe l’alcool tandis que l’effet de refroidissement provoque une cristallisation en surface du sucre. Cette fine couche permet d’isoler la liqueur du chocolat qui n’est donc pas altéré par l’effet corrosif de l’alcool. L’intérieur, lui reste bien liquide en raison de laconcentration de la liqueur. Les pralines sont alors démoulées à la main de la coque d’amidon, délicatement brossées afin de retirer les éventuels résidus d’amidon. Cet avantage concurrentiel non négligeable permet à l’entreprise Certin d’avoir un poids important sur le marché du chocolat. La confiserie est uniquement présente sur le marché belge mais souhaiterait conquérir les marchés limitrophesà la Belgique et notamment les Pays-Bas (Amsterdam). Etant donné le contexte actuel, la stratégie de l’entreprise est de se tourner vers l’exportation. En effet, la petite taille du territoire belge en fait un marché rapidement saturé. De plus, à l’heure de la libéralisation des échanges, la prospérité d’une société repose fortement sur sa capacité à exporter. L’entreprise Certin a déjà...
tracking img