Audit financier

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 70 (17316 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 26 avril 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
INTRODUCTION
Quelle qu’ait été l’évolution de l’audit au fil des siècles, le terme audit reste imprégné de son origine latine (auditio qui signifie audition). Un audit est un passage en revue, un entretien, une audition devant aboutir à une évaluation, a une appréciation d’un programme, d’une procédure auprès de ceux qui sont chargés de les mettre en œuvre et qui on explique et on démontre lavaleur. L’audit est une revue critique qui permet d’apprécier un travail déterminé ; il n’est pas une simple notation : sa démarche se réfère toujours a des normes (constituant un cadre de référence « objectif ») et se doit d’être constructif. Le mot audit est arrive des pays anglo-saxons, malgré son origine latine. Les entreprises et les organisations tant publiques que privées ont des besoinsconsidérables et croissants de collaborateurs de haut niveau dans le domaine de l'audit et du contrôle, chargés de concevoir, de mettre en œuvre et de contrôler les procédures d'élaboration des informations et les politiques de rationalisation économique et financière. Ces spécialistes, garants de la fiabilité de l'information et de la compétitivité des entreprises interviennent dans toutes lesfonctions (achats, aussi bien financières et comptables services qu'opérationnelles production, commercialisation,,

informatiques, gestion du personnel, logistique, sécurité...) Le rôle de l'auditeur n'est plus seulement tourné vers le contrôle des aspects comptables et financiers même si cela demeure encore une activité privilégiée de certains services : sa vocation essentielle est désormais decontrôler et de vérifier toutes les opérations, toutes les fonctions, tous les rouages, tous les systèmes de l'entreprise. Par ailleurs, sa capacité à diagnostiquer pour produire des recommandations est plus que jamais valorisée. Tant dans l'audit interne qu'externe, il est un professionnel de jugement et de communication. Au-delà de la prise en compte de l’environnement, l’auditeur doit s’attacher àla problématique liée à l’écart existant entre le rôle tel qu’il souhaite et le rôle défini par l’entreprise (les Anglo Saxons appellent cet écart l’expectation gap). Cette problématique peut être traduite par trois questions clés.  Quelle information financière (historique et prévisionnelle) pour quel interlocuteur ?

Multiplicité et variété des attentes Nombreux sont ceux qui s’intéressent àl’information validée par l’auditeur pour des motifs variés : Les actionnaires actuels et potentiels : surveillance et actions sur leurs placements ; Les dirigeants : surveillance des réalisations par rapport aux prévisions ; bases d’actions correctrices ; souci de diversification et d’investissements ; maximisation de valeur actionnariale ; Les salariés : intéressement aux résultats ; pérennitéde la société ; dynamisation ; L’Etat : détermination nationaux ; Les tiers : sécurité des transactions. Unicité de la réponse La réponse possède la forme unique de la traduction des données historiques, alors que chacun pourrait souhaiter une information sous la forme qui lui est la plus appropriée : or, le traitement de ces données se fait en onction de principes et de conventions comptables.Variété des référentiels disponibles Mais les principes utilisés peuvent être différents. D’un secteur d’activité à un autre, les règles en matière bancaire ou d’assurance, par exemple, ne sont pas les mêmes que celles des entreprises industrielles et commerciales. Pour une même opération, les traitements envisagés ne font pas ‘objet d’un consensus mondial (il existe un référentiel IASC, mais il estencore peu employé). Des référentiels de pays étrangers principalement américains, sont parfois utilisés par les grandes entreprises. Importance des acteurs dans le choix de la traduction comptable La comptabilité comprend trois natures d’opérations. • Les opérations que tous les comptables enregistrent de la même façon : vente, achat, frais de personnel. du résultat fiscal ; agrégation des...
tracking img