Audit marketing

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 5 (1149 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 1 juin 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Audit marketing

AXE1

Section 1 : nature de contrôle

- Définition du contrôle : le contrôle de gestion est l’ensemble des actions, des procédures, des documents qui aident les responsables opérationnels à maîtriser leur gestion pour atteindre les objectifs.
- Définition d’audit : a un caractère exceptionnel et permet de dégager un bilan critique de l’entreprise. Il peut être conduit par: un service interne ou externe de l’entreprise.
- Contrôle de gestion : concept complexe faisant intervenir plusieurs composants :
Procédure décisionnelle, Système d’info, ensembles d’outils.
- Différence entre audit et contrôle :
Le contrôle doit être d’une façon permanente, alors que l’audit est exceptionnel et ponctuel.

Section 2 : historique et typologie

- Historique : lecontrôle est déterminer par plusieurs facteurs : (évolution de l’env., complexité)



- Typologies : les typologies dépendent des critères retenus :
-contrôle interne- contrôle externe- contrôle de la finance, production -contrôle de qualité- contrôle de force de vente- contrôle des actions promotionnelles- contrôle du produit et son emballage.

Section 3 : contrôle et approche del’organisation.

Le contrôle de gestion était influencé par plusieurs écoles de pensée. A savoir
- Théorie classique du Fayol : le management repose sur la discipline et la diversité du travail. Le contrôle dans ce cas est instauré dans touts les niveaux.
- Théorie des relations humaines : (mayo et Maslow) le contrôle est un moyen de motivation et de participation des individus.
- Théorie néoclassique : onassiste au système d’autocontrôle
- Théorie psychologique : (Marsh, Simon, Crozier). Elle rejet le principe de la rationalité et le one best way. Il considère le contrôle comme moyen de la survie de l’entreprise.
- Théorie de la contingence : contrôle est un outil de prise de décision.
- Théorie générale de système : le contrôle est un sous système qui permet de relier les sous systèmes etrattacher les résultats aux objectifs.
-
Section 4 : cadre organisationnel

1. Organisation et structure de l’entreprise :
+eurs approches du structures organisationnel : l’approche de Lawrence, de Peter et Watermen (prix d’excellence), l’approche de Mintzberg.
- Quatre critère peuvent être retenues : les fonction, structure géo. , les produits, les marchés.
- Clés de performance del’entreprise : prix de vente, l’écoute de client, structure simple…
- Mintzberg a retenu 7 formes organisationnelles :


2. ORGANISATION DU SERVICE MKT :
1-création du service de ventes
2-création d’un service commercial
3-Création d’un service marketing autonome
4-Orientation mkt

3. ORGANISATION INTERNE DU SERVICE/DEPARTEMENT MKT/
ON Dégage 5 FORME STRUCTURELES/
Structurefonctionnelle, par région, par produit, par marché, par produit/marché
4. Services/département mkt dans l’entreprise
Les autres départements pensent que le service mkt est un service très jeune et cela cause des conflits inter département
Dans ce cas le responsable marketing doit veiller à :
-éliminer les conflits mais également convaincre les autres départements au lieu d’affronter et cela parl’organisation des séminaire internes et communiquer l’état d’esprit mkt
5. planification et contrôle :
Le contrôle : le contrôle de gestion peut être considérer comme discipline de synthèse et sa participation nécessitela connaissance des autre discipline de gestion (comptabilité, GRH, ….)

De la stratégie au contrôle :
- le processus de la planification- contrôle

Stratégiemise en œuvrecontrôle régulation
- les objectifs mkt :
1. Appréhender les besoins à satisfaite et leur évolutions les mécanismes du marché.
2. réduire l’écart sur profit.
3. définir un optimum de croissance.
-les moyens pour atteindre les objectifs : ressources matériel, humain et financière.
-sélection de la stratégie : la stratégie est considérée comme un plan pour atteindre les objectifs on...
tracking img