Audit sephora

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 45 (11031 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 13 avril 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
NOTE DE SYNTHESE 4

PREAMBULE 5

PREMIÈRE PARTIE : PRÉSENTATION GÉNÉRALE 6

1. PRESENTATION DU GROUPE LVMH 6
LE LEADER MONDIAL DU LUXE

UNE VOCATION DE MECENNE

2. ORGANES DE DIRECTION 8

CONSEIL D’ADMINISTRATION ET COMITE EXECUTIF

STRUCTURE DE L’ACTIONNARIAT

3. ACTIVITÉS DU GROUPE 9

CONTRIBUTION DES METIERS A LA CROISSANCE ET AUX RESULTATS DU GROUPE

PART DU CHIFFRED’AFFAIRE À L’INTERNATIONAL

SEPHORA ET SA CONTRIBUTION AU GROUPE

4. CARTE D’IDENTITÉ DE SEPHORA 13
HISTORIQUE

FAITS MARQUANTS ET LEUR INTERPRÉTATION STRATÉGIQUE

PRINCIPES DE VENTE

DEUXIEME PARTIE : LES ORIENTATIONS STRATÉGIQUES 20

1. LES VALEURS DE L’ENSEIGNE 20

ZOOM SUR LA DISTRIBUTION SELECTIVE

FAITS MARQUANTS 2008

PERSPECTIVES 2009

2. L’INTERNATIONALISATION DUDISTRIBUTEUR 23

LES CHOIX STRATEGIQUES

CYCLE D’INTERNATIONALISATION

LA REUSSITE DE SON IMPLANTATION

UN CONCEPT FORT

3. L’internationalisation stratÉgique 28
LES STRATEGIES D’INTERNATIONALISATION
Sephora en quelques mots …
La communicatioN Internet
Adaptation ou standardisation : exemple au Japon
Les enjeux stratÉgiques
concret VS théorie : Recommandations stratégiques

4. POLITIQUED’INVESTISSEMENT 34
INFORMATION PAR ZONE GÉOGRAPHIQUE

5. POSITIONNEMENT CONCURENTIEL 37
MAPPING DE LA CONCURRENCE
SEPHORA VS MARIONAUD
FIDELISATION DU PERSONNEL : UN ATOUT

TROISIEME PARTIE : ANALYSE 46

1. LES ENSEIGNEMENTS DE L'ANALYSE DES COMPTES 46
L’investissement operationnel en 2008
MAINTIEN D’UN NIVEAU ÉLEVÉ DE RENTABILITÉ DU GROUPE

2. ÉVOLUTION DU CA DANS UN CONTEXTE DE CRISE47
CROISSANCE ORGANIQUE DES VETES
LES FAITS MARQUANTS EN 2008
forte dynamique chez Sephora malgrÈs la crise
OpportunitÉs et contraintes du secteur 
ÉTUDE DE LA STRATÉGIE

CONCLUSION 52

SOURCES 53

Le concept Sephora a mûrit, s’est ajusté au fil du temps pour s’approcher au mieux des attentes de ses clients. Il a fait profondément évoluer la parfumerie française en créant unenouvelle génération de magasins. C'est dans le magasin phare ouvert sur les Champs-Elysées en décembre 1996 que s'expriment dans leur forme la plus aboutie la philosophie et la force d'anticipation de Sephora.

Les grandes orientations stratégiques du distributeur ont fait leurs preuves en France comme à l’étranger, cependant, l’internationalisation à été marqué par certain échec dût à lastandardisation du concept, parfois difficilement adaptable à certaine culture.

Pourtant, du fait de son choix d’une innovation permanente et d’une rapide expansion, Sephora tire la croissance du groupe vers le haut. Et ce, malgré un contexte de crise économique et financière.

L’enseigne à développée deux atouts concurrentiels majeurs :

( Une clientèle jeune (cœur de cible)

( Une gamme de MDDlarge, en renouvellement incessant

De tout temps, l'envie de prendre soin de sa peau et de paraître plus belle ou plus beau a existé. Elle s'est manifestée de façon différente au fil des époques, influencée par les courants religieux et culturels, mais est néanmoins toujours restée présente. Les cosmétiques sont presque aussi anciens que l'homme. Les hommes préhistoriques pratiquaient probablementla peinture corporelle. Trois mille ans av. JC, les Égyptiens connaissaient déjà les onguents et les huiles parfumées, le maquillage et le dentifrice. Ce sont les caravanes qui acheminaient les épices et la soie en Europe, qui ont introduit les cosmétiques en Grèce et dans l'Empire romain.
Au Ier siècle, Néron et Poppée éclaircissaient leur peau avec de la céruse et de la craie, soulignaient leursyeux au khôl et rehaussaient leur teint et leur lèvres avec du rouge.
C'est au retour des croisés que le maquillage s'est répandue en Europe du Nord ; à partir du XIVe siècle, les nobles usent de crème, de fond de teint, de teinture à cheveux et de parfum et dès le XVIIIe siècle les cosmétiques sont utilisés dans toutes les classes sociales.
Tout au long de l'histoire, les cosmétiques...
tracking img