Audit social

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 10 (2325 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 27 août 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
[pic]

L’audit social (origine)

Cette discipline est récente, mais en constante évolution depuis son origine (années 1950).

L’audit social présente de grandes similitudes avec les autres branches de l’audit :

- informatique
- logistique
- achat…

En France, en 1977 la loi rendra obligatoire la présentation annuelle du bilansocial et l’audit social trouvera pleinement sa place dans ce cycle.

Les auditeurs

L’auditeur social, dans le cadre de la certification, dispose de documents adaptés au référentiel normatif.

L’auditeur doit suivre un programme d’audit et dispose des documents suivants :

- des guides
- des questionnaires
- des grilles d’analyse etc.…L’auditeur social devra aussi maîtriser les outils de la GRH et les techniques de gestion.

Démarche de l’auditeur social

La démarche de l’auditeur pour mener à bien sa mission doit suivre quatre étapes :

- l’engagement de la mission
- la préparation de la mission
- sa réalisation
- la production et la présentation durapport

L’engagement de la mission (choix entre audit externe et audit interne)

Nota : Les missions importantes qui ne peuvent être programmées par manque de temps ou de compétences en interne, seront confiées à des auditeurs externes.

L’audit externe repose sur un contrat d’entreprise, soit :

- la tâche est nettement définie
- larémunération est forfaitaire
- l’indépendance de l’auditeur est garantie
- une obligation de résultat

La préparation de la mission, soit :

- connaissance des politiques de l’entreprise, de ses procédures, de ses normes, de ses manuels, directives…

- connaissance des études et rapports de direction…

La réalisation de la mission,soit :

- la construction et la validation du référentiel
- de la détermination des objectifs de l’audit
- de la recherche des preuves de l’audit

Les outils de l’audit social

Les plus courants qui sont utilisés en amont, sont les questionnaires de prise de connaissance (QPC) et les questionnaires de contrôle interne (QCI).

Définitiondes QCP et des QCI

Les QPC (questionnaire de prise de connaissance)

La prise de connaissance est l’une des étapes les plus importantes d’une mission d’audit pour posséder une bonne vision d’ensemble.

Exemple :

- contexte structurel de l’entité auditée
- structure et organisation interne de la dite entité
- système d’information- réformes prévues/ou en cours…

Les QCI (questionnaire de contrôle interne)

Le questionnaire de contrôle interne a pour objectif de guider les travaux de l’auditeur vers les objectifs de la mission.

Le QCI comporte cinq questions qui permettent de grouper les interrogations portant sur le contrôle :

QUI : identifier les pouvoirs (organigrammeshiérarchiques/fonctionnels)

QUOI : nature de la tâche

OU : où se déroule l’opération

QUAND : début/fin/périodicité

COMMENT : comment se réalise la tâche (mode opératoire).

LES AUDITS DE LA GRH

L’audit de performance de la fonction ressources humaines (FRH) doit répondre aux questions des quatre principales missions :

LaFRH est-elle :

- efficiente dans la mise en œuvre de la gestion administrative en liaison avec les NTIC.

- efficiente au développement de la motivation/implication des salariés.

- performante sur l’élaboration de la stratégie et sa mise en œuvre.

- acteur du changement/accompagnement des dirigeants, managers et salariés dans la conduite des...
tracking img