Audit

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 13 (3096 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 16 décembre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
-------------------------------------------------
L’audit externe : démarche générale et processus d’évaluation des risques
Examen final 2h 70% (cours des 3 intervenants) samedi 4/12
Interventions Deloitte : 18/11 - Cas pratique d’audit : France Télécom – Ariane Bucailles
28/10 - Table ronde inter majeur sur les métiers de l’audit à 17h30

I - INTRODUCTION GÉNÉRALE
* Généralitéssur les systèmes de contrôle des organisations
* Problématiques de l’audit externe
* Fondements de l’audit externe
L’entreprise se fixe un objectif stratégique à moyen et long terme. Cet objectif est décliné à chaque poste opérationnel. Deux types de contrôle interne doivent être mis en place par la direction générale pour piloter l’entreprise :
* Le contrôle de gestion : moyenpermettant à la DG de mesurer la performance des responsables pour dégager les écarts et prendre des décisions.
* Mettre en place un système d’information permettant le fonctionnement normal de l’entreprise. La DG est la responsable de son système d’info. L’audit interne est un système de contrôle permettant d’observer si le personnel respecte les règles et procédures internes. L’objectif estl’optimisation et l’efficacité des opérations, la qualité des informations, le respect des lois et des règlements.
Contrôle externe : permet de s’assurer de la fiabilité des informations divulguées (audit externe CAC, contrôles fiscaux). L’audit externe est une mission qui a pour objet de donner une opinion sur l’image fidèle que donnent les états financiers (sur la situation financière de la société àla date de clôture). Il a pour but de sécuriser les actionnaires quant à la fiabilité des informations qui leur sont communiquées par les dirigeants.
Contrairement au contrôle externe, le contrôle interne n’est pas réglementé par la législation.

Les différentes natures d’audit :
* L’audit des états financiers : se prononce sur la fidélité, la sincérité et la fiabilité des états financiers.* L’audit opérationnel : a pour objectif de contrôler les procédures opérationnelles pour mesurer la performance. Rendre les procédures les plus optimales possibles. Ne se limite pas aux procédures comptables
* L’audit de conformité : concerne soit les filiales d’une société mère (obligation de respect des directives imposées) soit des sociétés étant supervisées par un autre groupe(commission bancaire).
La comptabilité financière en France est extrêmement réglementée, elle est d’ordre publique. La première forme est prévue par le plan comptable, la seconde est prévue par les normes IAS/IFRS, elle est imposée, depuis 2005, à toutes les sociétés européennes cotées.

NORMALISÉE CONTROLÉE
Normes IAS/IFRS Audit externe
Autres sources de droit comptable Autres organismesde contrôle

L’organe responsable des états financiers est le CA. Les états fi doivent être approuvé avant l’audit. L’information comptable doit être :
* Pertinente, divulguée à temps pour tout le monde. Le marché est efficient si tous les opérateurs sur un marché détiennent exactement la même information.
* Compréhensible, l’information est standardisée.
* Comparable, l’informationdoit permettre de comparer plusieurs entreprises.
* Fiable, assuré par l’ensemble des contrôles réalisés dans l’entreprise.

Les différentes missions d’audit
* Commissaires aux comptes, contrainte légale, mission devant déboucher sur la formulation d’une opinion sur la fiabilité des comptes.
* Audit contractuel, pas de contrainte juridique, souhait de l’entreprise d’avoir un avisexterne.
* Missions dites spéciales, audit d’acquisition, dans le cadre de fusion, certification particulière (un ou plusieurs comptes)
Un audit est un projet, une mission qui a pour objet de donner une opinion sur l’image fidèle que donnent les états financiers sur la situation financière de la société à la date de clôture, ainsi que le résultat de ses opérations pour l’exercice clos à...
tracking img