Audit

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 39 (9572 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 18 mars 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Fusions/acquisitions

1. Objectifs et motivations stratégiques

Les motifs associés aux opérations de fusions/acquisitions sont examinés dans la perspective d’une amélioration de la compétitivité à long terme de l’entreprise .Selon cette perspective, les fusions-acquisitions constituent un puissant moyen de transformation des entreprises lorsque le jeu concurrentiel évolue rapidement ,comme dans les périodes d’innovation ou d’ internationalisation rapide .

1 Les motifs stratégiques offensifs

On étudiera les opérations dont l’objectif principal est d’améliorer la position concurrentielle de l’entreprise acheteuse en exploitant les caractéristiques de l’entreprise acquise.

• Accroitre le pouvoir de domination et d’influence

L’objectif de l’entrepriseacheteuse est de modifier les conditions de marché à son avantage dans le temps au détriment en particulier de ses concurrents, par exemple par la mise en œuvre de politiques concurrentielles agressives ou à des pressions (bargaining power).
La société acheteuse peut agir sur le jeu concurrentiel en décidant par exemple de réduire les quantités produites afin d’augmenter les prix ou d’imposer àses concurrents certaines pratiques comme par exemple le développement de nouveaux standards .
L’entreprise, en accroissant le volume de matières premières qui résulte du regroupement, renforce sa position auprès de ses fournisseurs : baisse des prix, exigences de qualité et délais de paiement .Sa position dominante sur le marché peut s’exercer également vis à vis des clients en ce qui concernepar exemple des politiques de référencements ou d’emplacement magasins .

Ex : la situation de monopole constitue un cas extrême de contrôle de marché où l’entreprise impose ses pratiques commerciales .La commission européenne a ainsi rejeté le rapprochement entre Legrand et Schneider Electric dans le domaine des équipements électriques qui constituait un cas de dominationabusive .

• Capter des ressources spécifiques

L’acquisition rapide de ressources spécifiques comme des compétences et des actifs représente souvent un enjeu décisif pour une entreprise qui veut rester compétitive sur son marché et qui ne peut y parvenir par la croissance interne (manque de moyens , d’équipements et d’infrastructure) .
Dans la pratique , ce sont les transferts detechnologie , l’achat de marques réputées et les brevets qui représentent les ressources les plus recherchées .

Ex :Le groupe Schneider Electric qui développait ses activités dans la moyenne tension et les automatismes a pu s’engager dans la basse tension en acquérant le danois Lexel et proposer des systèmes complets à ses clients .

L’achat de marques est fréquemment un desmotifs de croissance externe en particulier lorsque la marque a une forte notoriété surtout à l’international .Ainsi la société acheteuse peut développer le goodwill des marques achetées et les capitaliser avec ses propres ressources internes comme sa notoriété , son image et sa réputation .

Ex : Dans l’automobile , certains constructeurs à la réputation classique commeVolkswagen cherchent à acquérir des marques prestigieuses pour leur clientèle haut de gamme ( Lamborghini , Bugatti, Rolls Royce)

• Prendre position sur un nouveau marché
Les synergies de complémentarité permettent à l’entreprise de gagner de nouveaux marchés et de maximiser les revenus du groupe .
Ex :complémentarité géographique lorsque Renault rachète Nissan etde produit lorsque Paribas est racheté par BNP.

Le développement international pour étendre les zones géographiques de l’entreprise est une des voies privilégiées de la croissance externe comme le montre l’augmentation du nombre d’opérations transnationales .
Ex : Renault , en rachetant Nissan a pris le contrôle d’un réseau qui offrait des possibilités sur le marché...
tracking img