Audit

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 158 (39476 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 26 juillet 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Plan de travail

Chapitre préliminaire : généralités 1- Notion de l’audit 2- Audit financier et audit opérationnel 3- Caractéristiques A – Indépendance B- Objectivité C- Universalité D- Périodicité 4- Niveaux d’audit opérationnel A- Conformité B- Efficacité C- Management D- Stratégie 5- Approches d’audit opérationnel A- Approche audit système ; audit procédure ; audit opérationnel B- Approcheaudit total C- Approche audit transversal D- Approche qualité totale E- Approche par les risques 6- Les intervenants A- Les cabinets d’audit B- Le service d’audit interne C- The Institute of Internal Auditor (IIA) 7- Cadre de référence A- Code de déontologie B- Normes d’audit interne 8- Audit et contrôle interne A- Notion du contrôle interne B- Objectifs C- Composantes 9- Démarche d’auditopérationnel Partie I: Notions fondamentales de banque et d’audit: Chapitre I : La banque et son environnement 1- La banque : organisation et rôles 2- Normes universelles régissant l’activité bancaire

A- Les normes de Bale II B- Les normes IAS/IFRS 3- La banque et la gestion des risques A- Risque crédit : identification, mesure et gestion B- Risque de taux d’intérêt : identification, mesure et gestionC- Risque de change : identification, mesure et gestion D- Risque de liquidité : identification, mesure et gestion E- Risque opérationnel : identification, mesure et gestion F- Risque informatique : identification, mesure et gestion Chapitre II : Outils et techniques d’audit 1- Le sondage 2- L’interview 3- Les diagrammes 4- Les narratifs 5- La confirmation 6- Les questionnaires du contrôle interne7- Le scoring du contrôle interne 8- La cartographie des risques 9- L’examen analytique 10-Les outils informatiques Chapitre III : Audit des opérations bancaires 1- Les opérations de caisse A- Aperçu des opérations B- Audit 2- Les opérations de crédit A- Aperçu des opérations B- Audit 3- Les opérations de commerce extérieur A- Aperçu des opérations B- Audit Partie II : Pratique de l’auditopérationnel Chapitre I : Présentation de l’organisme d’accueil 1- Historique, missions et objectifs 2- Infrastructures et moyens 3- Organisation Chapitre II : Audit opérationnel : réalité dans les banques algériennes

1- Cadre de référence algérien A- Ordonnance 03/11 sur la monnaie et le crédit B- Règlement 02/03 du contrôle interne 2- Etat des structures d’audit interne dans les banques publiquesalgériennes A- Un retard de mise en place : causes et conséquences B- Une faible opérationnalité : confrontation avec les normes C- Difficultés majeures 3- Remarques et recommandations Chapitre III : Conduite d’une mission d’audit opérationnel par opposition à une mission d’audit financier dans une banque 1- La préparation 2- La réalisation 3- La conclusion

Introduction :

1

Après lesmultiples scandales financiers qu’a connu le secteur bancaire Algérien (Khalifa Bank, Union Bank, BCIA, BADR, BNA et d’autres), toutes les banques algériennes parlent de mettre en place ou de renforcer des structures réalisant une activité d’audit opérationnel, comme s’il s’agissait d’une bouée de sauvetage ou d’un remède miracle à tous les maux. Vous nous avez compris, l’audit opérationnel est devenule mot qui sort de la bouche de tous les banquiers, la mode de la banque Algérienne de XXIème siècle. C’est pourquoi nous avons choisi de réaliser nôtre mémoire de fin d’étude sur l’audit opérationnel, curieux de savoir ce qu’a ce produit de particulier pour que les banques Algériennes s’y intéressent autant. A partir de cette idée, nous avons choisi de formuler nôtre problématique comme suit : «De quelle manière l’audit opérationnel peut-il servir et sert les banques Algériennes ? ».

Nous avons supposé que l’audit opérationnel adopte une certaine démarche, laquelle, appliquée à la banque, permet à cette dernière soit de réaliser des bénéfices, soit de se prémunir contre des pertes probables. Selon le dictionnaire Ortho net, l’audit signifie le contrôle, donc l’audit opérationnel...
tracking img