Audit

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 6 (1450 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 14 juin 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Méthodologie d’un audit

TYPES D'AUDITS EXTERNE T EE
* Audit externe d'évaluation

Pour s'assurer de l'aptitude d'un fournisseur à produire la Qualité souhaitée. |
* Audit externe de suivi

Pour vérifier périodiquement l'application des dispositions contractuelles retenues suite à l'audit d'évaluation. |
* Audit externe d'habilitation (Certification)

Pour connaîtrel'aptitude d'un fournisseur à faire partie d'une certaine catégorie définie au préalable (à sa demande ou imposé). |
OBJECTIF DE L'AUDIT EXTERNE T

Permettre au client de fonder sa confiance en son fournisseur ou au fournisseur de faire reconnaître ses aptitudes.

RESPONSABLITE
QUOI ? | QUI ? |
Déclenchement | - le client (avec acceptation du fournisseur).
- Le fournisseur (demanded’habilitation). |
Exécution | - le client.
- Un tiers mandaté par le client. |
Conclusion | -Soumise à l'autorité qui a demandé l'audit, ainsi qu'à l'audité. |
Exploitation | - Client astreint au secret professionnel (sauf accord formel de l’audité).
- Fournisseur libre d'en faire état (sauf avis contraire contractuel). |

|
L'audit d'une procédure doit permettre d'évaluer 4 points :Circuit
- Définition correcte des autorités
- Présence des bouclages nécessaires
- Précision des points de passage obligés

Maîtrise technique
- Outils utilisés : appréciation de leur valeur et de leur adéquation à l'objectif.
- Description du savoir faire
- Définition des entrées / sortir
- Critères de choix.

Validation
- Sur le fond
- Sur la forme

Mémorisation
- Traçabilitédocumentaire.
- et / ou traçabilité physique.

Les différentes étapes d’un audit

L’autorité nécessaire pour diriger des programmes d'audit est conférée par la Direction de l'organisme.

Ces objectifs peuvent se fonder sur :

- des priorités de le Direction,
- des orientations commerciales,
- des exigences relatives au système de management,
- des exigences réglementaires,
L'étenduedu programme d'audit et sa préparation tient compte de facteurs tels que :

- les types, la durée et la fréquence des audits à réaliser,
- le secteur industriel ou le type d'affaires,
- le nombre, la situation, l'importance, la complexité et la localisation des activités à auditer,
- les Normes, les réglementations, la législation, les politiques et les autres critères d'audit,
- lebesoin d'accréditation et d'enregistrement / de certification,
- les résultats de programmes d'audit précédents,
- la langue, les aspects culturels et sociaux,
- la recherche et le développement,
- l'influence des parties intéressées

Plan d’action
Aspects généraux de la planification

1. La planification consiste à prévoir :
l'approche générale des travaux ;
les procédures d'audit àmettre en œuvre par les membres de l'équipe d'audit ;
la nature et l'étendue de la supervision des membres de l'équipe d'audit et la revue de leurs
travaux ;
la nature et l'étendue des ressources nécessaires pour réaliser la mission, y compris le recours éventuel à des experts ;
le cas échéant, la coordination des travaux avec les interventions d'experts ou d'autres
professionnelschargés du contrôle des comptes des entités comprises dans le périmètre de
consolidation.

2. Lorsque le commissariat aux comptes est exercé par plusieurs commissaires aux comptes,
les éléments relatifs à la planification de l'audit sont définis de manière concertée.

3. Lorsque le commissaire aux comptes est conduit à certifier à la fois les comptes annuels et
les comptes consolidés d'uneentité, la planification reflète l'approche générale et les travaux prévus au titre de l'audit des comptes annuels et des comptes consolidés.

4. La planification est réalisée de façon à permettre au commissaire aux comptes, notamment
sur la base d'échanges entre le signataire et les autres membres clés de l'équipe d'audit, de porter une attention appropriée aux aspects de l'audit qu'il...
tracking img