Audit

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 8 (1870 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 1 août 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Un audit consiste à examiner, par sondages, les éléments probants justifiant les données contenues dans ces comptes. Il consiste également à apprécier les principes comptables suivis et les estimations significatives retenues pour l'arrêté des comptes et à apprécier leur présentation d'ensemble. L’audit des stocks dans un établissement hospitalier se fera donc comme celui des entreprises deservice.

OBJECTIFS D’AUDIT

Les objectifs à atteindre par l’auditeur lors l’audit de la gestion des stocks dans un établissement hospitalier sont les suivants :
• S`assurer que les montants inscrits dans les comptes annuels représentent tous des produits physiquement identifiables qui appartiennent à l’entreprise,
• S’assurer que ces produits sont évalués au plus bas du coût derevient ou de la valeur nette réalisable ;
• S’assurer que la situation de trésorerie de l’entreprise est le reflet exact des montants inscrits au bilan,
• S’assurer que les distorsions qui existaient à la date de clôture de l’exercice entre les mouvements physiques et les enregistrements aux comptes d’achats et de ventes, ont fait l’objet de corrections appropriées.

DOCUMENTSNECESSAIRES A LA MISSION

Les documents suivants nous permettront de réaliser notre audit :
- La balance générale ;
- Les grands livres généraux des comptes stocks ;
- L’état valorisé de l’inventaire réalisé visé par la Direction générale ;
- L’état des provisions pour dépréciation des stocks de la période.

TRAVAUX A EFFECTUER

1. Etablissement de la feuille maîtresse etrevue analytique des stocks ;
L’établissement de la feuille maîtresse permet de faire ressortir les variations significatives de la période auditée afin d’orienter nos travaux et expliquer ces différentes variations; celles-ci constituent déjà des pistes de recherches pour l’auditeur.

2. Obtention du relevé d’inventaire et comparaison avec sondages effectués lors de l’inventaire physique etavec stocks valorisés inscrits au bilan ;
L’auditeur doit s’assurer que les données de l’inventaire présentes dans l’état de valorisation sont bel et bien celles qui avaient été approuvées par l’auditeur qui supervisait l’inventaire et la Direction de la société ; aussi ce contrôle doit être effectué pour valider la méthode de valorisation de stock (différents prix unitaires utilisés dans l’état devalorisation de stock afin de déterminer la valeur des stocks). Aucun écart non justifié ne doit ressortir entre les quantités inventoriées avec le commissaire au compte et celles figurant sur l’état de valorisation des stocks. Cependant, un travail préliminaire doit être effectué en amont lors de l’inventaire des différents stocks par l’auditeur. Un programme de contrôle des inventaires doit êtreeffectué.

2.1. Programme de contrôle/Supervision d’inventaire physique

2.1.1 .Participation aux inventaires physiques

Le programme de travail joint est destiné à servir de cadre pour l'assistance des collaborateurs aux travaux de prise d'inventaire. Il doit être utilisé de façon systématique dès la préparation des travaux sauf si les circonstances ou les particularitésdes clients conduisent à la rédaction d'un programme spécifique (choix à motiver). Il convient d'insister sur le fait qu'un inventaire comporte plusieurs phases auxquelles il faut participer pour assurer un contrôle satisfaisant, à savoir :

préparation des travaux, rédaction et diffusion des instructions,

arrêt des mouvements et prise des mesures permettant d'assurer la séparation desexercices,

comptage des articles,

vérification des comptages,

recollement des quantités inventoriées.

Le collaborateur chargé du contrôle de l'inventaire doit avoir dans l'esprit cet enchaînement et comprendre que le contrôle d'inventaire n'est pas un acte isolé pendant lequel on doit assurer, par soi-même le maximum de vérifications physiques.

2.1.2. Travaux préliminaires...
tracking img