Auguste

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 7 (1536 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 20 mars 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
I – La fin de César

Le 15 mars -44 avant JC, César se fait assassiner aux Ides de Mars. Ses meurtriers craignaient que le dictateur restaure la royauté et pensent ainsi sauver la République. Mais le peuple ne l’entend pas de cette façon. Et ne changèrent plus d’avis car ils apprirent que César léguait une partie de sa fortune à chacun d’eux. Brutus, fils adoptif et porteur du 23ème et ultimecoup de César, s’enfuit de Rome avec ses partisans. Le 20 mars, Marc Antoine préside les funérailles. Il offre des paroles bouleversantes et persuasives. Cela sert à son projet de succéder César. En effet, il prend conscience qu’il peut prendre le pouvoir, lui qui a été jusque là très proche du défunt dictateur. Le Sénat décide de ne pas poursuivre Brutus et ses complices et vote le maintien desréformes de César.

II – Les débuts d’Auguste

Marc Antoine se considère déjà comme le successeur de César et tente de prendre le pouvoir. Mais il se heurte à une personne de 20 ans plus jeune que lui et qui a l’avantage d’être le fils de César. Dans son testament, il est écrit qu’il adopte et donne son nom à son neveu Octave. Ce dernier n’a même pas 20 ans et étudie en Grèce. Lorsqu’il apprendla nouvelle, il décide de rentrer à Rome et il apprend qu’il est héritier. Octave réclame donc ce qui lui est dû mais cela déplait fortement à Marc Antoine car accepter sa demande revient à lui donner le pouvoir. Octave reçoit le soutien de Cicéron qui n’est pas du côté de Marc Antoine. Il va jusqu’à écrire les Philippiques, des écrits attaquant le rival d’Octave en ayant pour but de susciter desréactions. Mais il n’atteint pas son but. En avril -43, Marc Antoine assiège Modène pour venger César, la ville où Brutus s’est réfugié. Octave en profite pour lever une armée et obtient l’accord du Sénat pour combattre contre Marc Antoine. Ce dernier, vaincu se réfugie en Gaule et Brutus vit toujours.

II – Un accord à 3

Octave a donc gagné la bataille de Modène et rentre à Rome. Il demandeau Sénat d’être consul, mais on lui refuse ce statut en se justifiant par l’âge trop jeune d’Octave. Puis on apprend que le Sénat confirme les pouvoirs de Brutus et Cassius en Orient. Déçu, il se réconcilie avec Marc Antoine et décide de s’allier avec lui. C’est ainsi que né le second triumvirat en novembre -43, un accord entre Octave, Marc Antoine et Lépide. Contrairement au premier triumviratqui avait réuni César, Pompée et Crassus, le second est accord n’est pas destiné à rester secret. Octave, Marc Antoine et Lépide décident de l’officialiser par une loi : la Lex Titia. C’est une loi qui donne pour 5 ans aux trois triumvirs des pouvoirs presque sans limites. Les trois collègues se partagent donc le royaume. Octave dirige…Marc Antoine…et Lépide…Les trois décident d’éliminer lesopposants politiques aux nouveaux maîtres de Rome. C’est ainsi que Marc Antoine voulut supprimer Cicéron, qui l’avait attaqué auparavant. Octave le laissa faire et Cicéron mourut le 7 décembre -43.

IV – La bataille de Philippe : Unis pour venger César

L’année suivante, les triumvirs décidèrent d’en finir avec les meurtriers de César. Au mois de septembre, ils se rendirent en Grèce, lieu oùs’étaient réfugiés leurs ennemis. Mais Brutus et Cassius parvinrent à leur échapper jusqu’en Macédoine. Sur place, plus de 213 000 hommes étaient présents. La bataille ne fut donc pas facile et dura un certain moment. Puis, début octobre l’armée de Marc Antoine pris de l’avance sur celle de Cassius. Ce dernier se retira sur les sommets mais voyant que ses troupes faiblissaient, il se donna la mort. MaisCassius s’est donné trop vite la mort, car au Nord Brutus avait vaincu l’armée d’Octave. Lors de la deuxième bataille, le 23 octobre -42, Brutus était cerné de toutes parts. Il ne put pas résister bien longtemps aux armés d’Octave et de Marc Antoine. Il se réfugia lui aussi sur les hauteurs et voyant que ses troupes l’abandonnaient, il se suicida. Brutus et Cassius morts, les triumvirs se...
tracking img