Aurelien

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 8 (1873 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 15 avril 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
I) La question du point de vue

A. Une parodie de la tragédie classique
B. Le mouvement

II) Bérénice Morel n'est pas à la hauteur de la princesse d'Orient

A. Les fantasmes d'Aurélien
B. Le roman d'un ancien combattant

III) Un incipit qui correspond à la théorie

A. Les jeux avec les codes romanesques
B. Agagon poète

Conclusion

Aurélien est l’avant-dernier roman du « Cycle duMonde réel », écrit en 1944, et réécrit en 1966. Aragon dit à propos de ce roman que « l’impossibilité du couple est le sujet même d’Aurélien ». On s’attend à une narration réaliste en raison du titre « Cycle du Monde réel », et de fait l’incipit est plus ou moins traditionnel. Nous attendons également une intrigue amoureuse. Mais il y a une complexité de la relation entre narrateur et personnage: à travers ce récit de pensée, on peut voir une crise du héros, une crise du réalisme-socialisme. Il y a cependant une mise en ordre rigoureuse du monde réel selon le modèle balzacien. Le personnage d’Aurélien est le point focal des hésitations du narrateur. Aurélien éprouve des réticences intérieures, il est habité par son passé, son histoire qui l’empêche d’avancer, chose emblématique del’état d’esprit d’Aragon à cette époque et des romans de la période 1944-66. Tentation de la tragédie dans cet incipit, où la fatalité est figurée par les forces de l’Histoire. Cette tentation tragique suppose le sentiment amoureux et son impossibilité (comme les figures de Titus et Bérénice). Impossibilité de la grandeur tragique où se dessine l’horizon d’Aurélien.
Nous verrons dans une premièrepartie...

Aurelin est une reecriture surrealiste du modele de scene de premiere rencontre amoureuse. On se retrouve dans un registre parodique. En effet, c'est une scene de premiere rencontre d'ecal'ee. Tout, d' abord Aur'elien ne trouve pas Berenice belle

Aragon a décrit le sentiment de l’absolu dans la longue rêverie sentimentale d’Aurélien, l’un des sommets romanesques de son œuvre (EditionGallimard 1944).
Extrait du commentaires : Après son adhésion au communisme, Aragon se prononce, en matière d'art, pour un « réalisme socialiste » et se propose de mettre en lumière, dans des romans, les tares d'un régime qu'il juge condamné à disparaître par les nécessités inéluctables de l'histoire. Les Cloches de Bâle (1934), puis Les Beaux Quartiers (1936), évoquent la société française pendantles années qui ont précédé la première guerre mondiale. Les grandes manifestations de la vie politique y occupent parfois le premier plan; quant aux personnages et aux épisodes inventés, ils prennent la valeur de types et d'exemples : la première partie des Beaux Quartiers illustre avec férocité les bassesses et les vilenies que peut abriter, sous des dehors rassurants, une petite ville deprovince. Ces deux romans, avec Les Voyageurs de l'impériale (1943), constitueront un cycle intitulé « Le Monde réel ». Un nouveau cycle, « Les Communistes », orienté vers les mêmes fins idéologiques, embrasse les événements qui se sont déroulés au début de la seconde guerre mondiale. L'inspiration sociale est moins brûlante dans Aurélien (1944); elle s'efface dans la chronique de La Semaine sainte(1958), qui se situe en mars 1815, à la veille des Cent-Jours. Les deux derniers récits, La Mise à mort (1965) et Blanche ou l'oubli (1967) retiennent l'attention par les confidences ou les remarques de l'écrivain sur son art; dans Blanche, observe-t-il lui-même, « ce sont les romans qui sont le sujet du roman
Aurélien est un roman ambigu et très riche donnant à voir les dérives morales et lesdiversions esthétiques d’un jeune bourgeois, Aurélien qui incarne le fameux « mal du siècle » qu'avait connu l'écrivain pendant sa jeunesse. Aurélien dépeint une génération prise entre deux guerres, sans identité propre, qui se laisse aller à une trêve trop gaie pour être réelle, les fameuses années 1920 dites folles, reconstituées ici avec leurs figures et leurs lieux les plus marquants (Picasso en...
tracking img