Auteur

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 7 (1659 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 15 juin 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
DISSERTATION

La censure est le moyen le plus efficace pour limiter la liberté d’expression de chacun. Elle a était établi afin de défendre un régime politique ou alors une religion, éviter l’instruction du peuple et une incitation à la révolte. Cependant pour les écrivains, il est important de s’exprimer. C’est parfois un besoin vital de montrer que l’on n’est pas d’accord avec quelque chose,mais manque de liberté (d’expression) il est difficile de donner notre point de vue. Pour s’exprimer « librement » il faut d’abord trouver un procédé, une démarche, pour détourner la censure. Les écrivains, au siècle des Lumières comme à d’autres époques, ont fréquemment recours à l’écriture détournée ou plus généralement à la fiction pour ne pas voir leurs œuvres se faire censurés. On peuts’interrogés sur les inconvénients et les avantages de cette démarche. Nous allons voir dans un premier temps que cette démarche connait des inconvénients mais que ce procédé contient également à des avantages.

Il est vrai que cette démarche conduit à deux nombreux inconvénients. En effet, au risque de voir leurs œuvres se faire censuré, les philosophes des Lumièresainsi que d’autres écrivains ont du avoir recours à la fiction pour exprimer leurs idées. Certains voulaient dénoncer le comportement injuste du roi, ou le comportement des nobles face aux privilèges. Cependant la liberté d’expression n’existant pas il fallait détourner la censure pour évité d’être mis en prison et pourquoi pas une peine capitale. C’est pourquoi, les grands écrivains ont eutrecours à la fiction. Prenons pour exemple La Fontaine. Il écrit des fables apparemment destinés aux enfants. Il met en scène des animaux (parfois des hommes) avec des situations très simples, et très plaisantes (un loup qui veut devenir berger, une lionne qui pleure son enfant, et une araignée qui se plaint chez Jupiter). De première vue, on n’imagine pas que ces fables ont des visées qui dénoncentl’injustice du Roi ainsi que de la Cour, mais le publie cultivé comprend bien que en réalité, La Fontaine fait une critique sociale et universelle de l’homme, en particulier du Roi, et dénonce l’accusation a tord de La Roche Foucauld. Afin de s’exprimer librement et de montrer au peuple que la loi qui règne dans le monde est la loi du plus fort, et que même si quelqu’un est innocent, le roi peuttrouver le moyen de vous faire mettre en prison. C’est pourquoi il décide d’écrire pour s’exprimé, et passe par la fiction pour éviter les problèmes judiciaires. L’inconvénient ici et que le public ne recherche que le côté plaisant de la fable, et donc le message peut être mal transmit et surtout mal compris. Le fait de joué avec les animaux comme le fait La Fontaine donne un côté enfantin à cesfables et donc rien n’est pris au sérieux. Aujourd’hui, on apprend les fables de La Fontaine à l’école primaire, car les histoires avec les animaux plaisent aux enfants, mais personne ne voit le côté critique de la fable. Il n’y a que le public cultivée qui peut comprendre ou La Fontaine veut en venir. Il y a donc un risque lorsque l’on passe par la fable pour exprimer ces idées.
De plus, nousavons vu que le spectateur peut ne pas comprendre le message transmit par l’auteur, mais il peut également mal l’interpréter. Dans Le Mariage de Figaro, Beaumarchais utilise l’ironie pour dénoncer les privilèges des nobles, seulement le lecteur peut mal comprendre ou Beaumarchais veut en venir et ainsi croire que Beaumarchais et favorable a ce que les nobles de paient pas d’impôts (par exemple),donc favorable aux privilèges. Montesquieu prend également le risque d’utilisé l’ironie dans De l’Esprit des Lois. Ici, il dénonce l’esclavage, et se moque de ceux qui désigne comme inférieur, toute une race juste parce qu’ils ont la peau noir, et pas forcément les même traits de caractère au niveau du visage aux autres personne blanches de peau. « Et ils ont le nez si écrasé, qu’il est presque...
tracking img